culturebd - La culture a son image

Rien ne se passe jamais comme prévu

couverture de l'album Rien ne se passe jamais comme prévu

Éditeur : Dargaud

Scénario : Lucie GorceDessin : Emma Tissier

Genres : Humour, Récit de vie

Public : À partir de 12 ans

Prix : 17.99€

Voir la bande-annonce
ma collection
ma wishlist

La critique culturebd

Note culturebd 4.0

Scénario

4.0

Dessin

5.0

Elena mène une vie parfaite et forme un couple heureux avec Gus. Ils sont épanouis jusqu’au jour où leur projet de bébé connaît quelques empêchements... Gracieux et réaliste, Rien ne se passe jamais comme prévu traite avec délicatesse une rude thématique : les aléas de la fertilité, avec le processus médical qui l’entoure. Renversant !

Elena et Gus mènent une vie heureuse et pour eux, le temps est venu de fonder une famille. Un projet pétillant qui peine toutefois à se concrétiser... Jusqu’au moment du diagnostic : Elena a des ovaires polykystiques. Un nouveau chapitre s’ouvre alors. La vie est injuste : certaines femmes tombent enceintes très rapidement, d’autres voient leur désir de maternité malmené par de nombreuses procédures médicales sans aucune garantie de résultat...

D’une simple consultation chez le généraliste aux tentatives de FIV, en passant par les injections quotidiennes d’hormones et les consultations régulières d’un psychologue, la vie d’Elena connaît un véritable chamboulement. Bien qu’elle puisse compter sur l’amour et l’implication de Gus, l’anxiété suscitée par la dominante médicale de son quotidien et les traitements hormonaux à répétition aboutit au péril de son équilibre émotionnel. Des montagnes russes transcrites dans la BD par un code couleur inspiré de la roue des émotions du psychologue américain Robert Putchik.

Le dessin d’Emma Tissier illustre avec sensibilité et sobriété le scénario éprouvant de Lucile Gorce. Les pensées des personnages sont visibles, colorées. Ce principe graphique original se marie élégamment avec son tracé noir, rond et dansant. Ainsi, une seconde lecture donne à voir l’imperceptible...

Eprouvante, la BD touche par son sujet, encore tabou. Et pourtant, de nombreux couples traversent des épreuves similaires, dont l’issue est incertaine. Une dure réalité superbement transcrite et illustrée par des autrices qui ont parfaitement saisi l’implicite : la beauté du genre humain en souffrance.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants