culturebd - La culture a son image

Petite Baleine

couverture de l'album Petite Baleine

Éditeur : Kaléidoscope

Scénario : Jo WeaverDessin : Jo Weaver

Genres : Aventure

Public : De 3 à 5 ans

Prix : 13.00€

ma collection
ma wishlist

La critique culturebd

Note culturebd 4.5

Scénario

4.0

Dessin

5.0

Tout voyage peut être éprouvant, mais jamais insurmontable quand l’amour des siens guide nos pas. C’est ce que Jo Weaver nous fait comprendre dans son nouvel album Petite Baleine, qui touche toute la famille par sa tendresse et sa poésie.

Il est grand temps pour Petite Baleine de quitter les eaux du Sud qui l’ont vue naître. Mais pour aller où ? Dans les mers du Nord, où habite toute sa famille. Mais comment rejoindre les siens alors que les prédateurs et le tumulte des navires infestent notre route ? Heureusement la maman de Petite Baleine est là, pour l’aider à s’affranchir de ses peurs.


Les voilà embarquées dans un voyage, entraîné par les va-et-vient agités de la mer et des créatures qui la peuplent. Mais nul besoin d’une rangée de dents tranchantes, ni de regard perçant : pour Petite Baleine, seuls suffisent les coups de museau de sa mère pour la ragaillardir.

Voici un nouveau conte sur l’amour maternel, thème dont Jo Weaver nous avait déjà régalés avec Mon Tout-Petit. Encore un conte sur l’importance de ce lien qui invite tout enfant à s’émanciper et explorer le monde qui s’offre à lui. Pourtant, même si les ingrédients ont été utilisés dans moult albums jeunesse, l’auteur a su lui donner une poésie propre, aussi profonde que les abysses explorés par ces deux héros.

Jo Weaver se plaît à remuer des eaux mystérieuses avec son trait doux et vaporeux. Le ballet de poissons frétillants, l’ondoiement des algues, l’écume de l’océan, le scintillement des étoiles... Par un jeu de crayon bleu, l’artiste fait ressortir en quelques pages cette beauté maritime qui s’étend sur des kilomètres d’eau.

Lire Petite Baleine, c’est comme se laisser bercer par l’amour d’une mère et le remous des vagues. Une sensation merveilleuse !

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants