culturebd - La culture a son image

Claudine à l'école

couverture de l'album Claudine à l'école

Éditeur : Gallimard

Scénario : Lucie DurbianoDessin : Lucie Durbiano

Collection : Fétiche

Genres : Récit de vie

Public : À partir de 16 ans

Prix : 20.00€

ma collection
ma wishlist

La critique culturebd

Note culturebd 5.0

Scénario

5.0

Dessin

5.0

Il est des écrivains dont on imagine aisément les œuvres adaptées en bande dessinée. La grande Colette en est. Cette Claudine à l'école, revisitée avec talent par Lucie Durbiano, conforte cette attente. Mise en image avec finesse, l'héroïne n'en est que plus espiègle et délicieuse. Un très bon moment de lecture. Mieux, de gourmandise littéraire et graphique.

La mère de Claudine est morte quand elle était jeune. Son père, féru d'escargots hédoniste, ne surveille que de très loin l'éducation de sa fille, à peine cadrée par une bonne qui n'a aucune emprise sur elle. Pas plus que ses maîtresses d'école. En plein apprentissage de la vie, Claudine est déjà bien en avance sur ce qui préoccupe les adultes.

La narration de Lucie Durbiano sublime l'écriture enlevée et avant-gardiste de Colette. Et c'est un euphémisme de le dire, tant ce one-shot transcende l'écriture moderne de l'auteur. Il faut d'ailleurs se pincer pour se rappeler que Claudine à l'école a été écrit à l'aube du XXe siècle. Le récit est poétique, truffé de sous-entendus et aussi coquin que verni de romantisme. Subjuguant.

Le trait rond de l'auteur n'est pas en reste. Il sied à ravir à une adaptation qui sent bon l'école d'autrefois, les cachotteries des enseignants de la République et la frontière ténue entre leur posture en classe et celle, sans fard ni filtre, de leur vie privée. Le dessin ici cristallise autant de sentiments que peut en ressentir une gamine en pleine construction vitale.

Claudine à l'école était déjà un grand pas dans la littérature française. Cette bande dessinée apporte à ce roman-phare un supplément d'âme aussi étendu et profond que l'est celle de la jeune fille. Tour à tour prévisible et surprenante, elle n'en est que plus attachante encore. A lire d'urgence, sous peine de passer à côté d'une belle et grande BD.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants