culturebd - La culture a son image

3 fois dès l'aube

couverture de l'album 3 fois dès l'aube

Éditeur : Futuropolis

Scénario : Denis LapièreDessin : Aude Samama

Genres : Récit de vie

Public : À partir de 16 ans

Prix : 20.00€

ma collection
ma wishlist

La critique culturebd

Note culturebd 4.0

Scénario

4.0

Dessin

4.0

Trois histoires. De la nuit à l’aube. Trois morceaux d’existence à l’issue plus ou moins heureuse. Denis Lapière adapte avec justesse les textes d’Alessandro Baricco aux différents niveaux d’interprétation. La peinture à la gouache d’Aude Samama brosse à merveille l’atmosphère nocturne de ces trois récits. Jusqu’à ce que jour s’en suive...

Trois histoires. Une inspectrice de police sur le départ recueille un enfant dont la maison vient de brûler. Ses parents étaient dedans. Un commercial s’apprête à reprendre la route lorsqu’une femme en détresse lui demande de la recueillir dans sa chambre d’hôtel. Des femmes, des enfants, des hommes... Un point commun : trois histoires qui commencent au creux de la nuit et rebondissent dans la lumière du jour naissant.

Denis Lapière scénarise avec minutie les textes originaux d’Alessandro Baricco. En quelques lignes épurées, il plonge le lecteur entre chien et loup. Trois histoires dont le dénouement ne tombe pas toujours sous le sens. Trois atmosphères et autant de parcours de vie. Comme les lignes des mains. Du beau travail scénaristique malgré quelques zones d’ombre dans les issues.

Ce moment de lecture de qualité est conforté par la peinture à la gouache d’Aude Samama. Son dessin avance à pas feutrés dans ces trois histoires qui demandent autant de dextérité que d’intimité graphiques. Elle réussit à conjuguer les deux et offre un album grand format aux couleurs chaudes et pleines d’amorti. Son trait épais soulève les failles des personnages sans laisser présager les trois chutes ni enlever leur saveur finale.

Trois fois dès l’aube, c’est la bande dessinée idéale à savourer en cas d’insomnie. Plus efficace qu’un traitement aux plantes pour retrouver le sommeil, moins addictif qu’un somnifère, ce recueil de trois histoires est un trésor de lecture à découvrir dans les profondeurs nocturnes. Avant que renaissent, avec la lumière, les espoirs de l’aube.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants