culturebd - La culture a son image

Gramercy Park

Partagez et donnez votre avis

Critiques Presse

Note moyenne : 4.3 pour 4 critiques presse

Attention, chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barème de culturebd de 1 à 5 étoiles.

4 Critiques Presse

note de la critique

Sur les toits de New York, une femme surveille des ruches et une rangée de fenêtres en face. Au cœur des années 50, elle attend son heure face à l’appartement duquel George Day dirige un empire interlope... Dans ce huis-clos à ciel ouvert, Timothée de Fombelle et Christian Cailleaux tissent une toile de polar aérienne et redoutable.

note de la critique

Vue de grattes ciel, New York, années 50. Une homme tapi, seul semble-t-il ; Une femme guette. Les abeilles font leur miel, douceur et danger mêlés. Un dessin ligne claire que le fusain floute un peu, juste ce qu’il faut ; Oublier la rigueur pour retrouver l’humain, ses errances et ses failles. Suivre un homme, un bouquet de fleurs à la main, comme une abeille laborieuse ; La femme se souvient de son américain, avant. Est-ce qu’elle regrette ? Oui, l’enfant qu’elle n’a pas porté, l’enfant qui n’est pas là. Elle cherche une vengeance, une consolation. [...]

note de la critique

Du haut de ce gratte-ciel, elle perçoit tout : les nuages au-dessus de sa tête, l'asphalte en contre-bas avec les gens, petites fourmis et surtout, l'homme dans l'immeuble en face. Lui, de sa chambre, ne voit qu'elle : une silhouette élancée qui élève des abeilles sur un toit new-yorkais. Madeleine rêvait d'être danseuse en France, puis elle a rencontré Jonathan, son beau soldat américain. Day est un gangster qui cache ses fêlures sous un masque de dureté, entouré de sbires mais finalement très seul. Ce duo dissonant s'observe mutuellement, sur [...]

note de la critique

Mais que peuvent bien faire une femme charmante et ses ruches sur les toits des gratte-ciels new-yorkais ? Regardez les gens, oui, mais sachez-le, elle n'est pas là par hasard. Un polar sensuel qui ne laisse pas insensible.

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants