icône accueil culturebdicône accueil over culturebd
culturebd - La culture a son image

La Valise

couverture de l'album La Valise

Éditeur : Akiléos

Scénario : Diane Ranville, Morgane Schmitt GiordanoDessin : Gabriel Amalric

Prix : 15.00€

ma collection
ma wishlist

La critique culturebd

Note culturebd 5.0

Scénario

5.0

Dessin

5.0

Unité : telle est la devise du régime du Dux, qui règne sur la Cité. Ses murs empêchent quiconque d'entrer ou de sortir sous peine de mort. Un seul moyen : la Passeuse et sa valise magique, dans laquelle elle transporte les fugitifs hors de la ville, en échange de sept années de leur vie. Coup de cœur pour cet album très réussi.

Dans la Cité dirigée par le Dux, personne n'entre, personne ne sort. Seule la sorcière Cléophée dispose d'un passe-droit et utilise une valise merveilleuse pour faire passer les opposants au régime hors des murs, en échange d'un peu de leur vie. Un double-jeu qui pourrait lui coûter cher car, si elle a l'oreille du Dux, ses agents se méfient d'elle.

En quelques cases, la bande dessinée pose un univers de dictature très évocateur. Mais elle ne se contente pas de ce postulat de base qu'elle dépasse largement dans la suite de l'intrigue. Les découvertes inattendues se poursuivent jusqu'à la toute fin, même dans ce qui semble être un dossier bonus et qui contient de troublantes révélations. Fable fantastique, l'histoire flirte avec le mythe en usant de thématiques fortes : éternelle jeunesse, pacte, passage d'un monde à l'autre.

À l'origine, La Valise était un court-métrage d'animation. Une filiation que l'on retrouve dans le découpage, la mise en scène et même le trait des personnages. Le dessin exploite une imagerie totalitaire inspirée du gigantisme fasciste et d'un mélange d'Art déco et de constructivisme. S'y ajoute une omniprésente opposition de teintes vertes et rouges, symbolisant la zone libre de l'Extra-muros et la Cité. Les jeux de lumière jouent aussi un rôle très important, tranchant entre les partisans du régime, « les ombres », et la résistance.

Puissant, captivant et esthétiquement irréprochable, La Valise est un véritable bijou graphique et scénaristique.

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants

Commentaires et critiques (1)

Quel graphisme ! Merci pour la découverte...

Posté le 14/04/2018 à 22h42