culturebd - La culture a son image

Freakshow

couverture de l'album Freakshow

Éditeur : Scutella Editions

Scénario : Sébastien ChevriotDessin : Sébastien Chevriot

Genres : Fantastique, Polar / Thriller

Public : À partir de 12 ans

Prix : 20.00€

ma collection
ma wishlist

Le résumé de l'album

Histoire fantastique teintée d’horreur, Freakshow vous emporte dans les abysses sombres et maudites du territoire des morts vivants !

Tout commence lorsque deux enfants se retrouvent devant les portes d’une fête foraine. Ils se promènent découvrant les merveilles qui les entourent, et rencontrent des personnages hauts en couleur. Mais, au fur et à mesure de leurs déambulations, cette ambiance ne semble plus être aussi festive, la fête foraine  prend des aspects inquiétants et se transforme peu à peu en cauchemar à l’arrivée de zombies qui l’envahissent à grand bruit à la nuit tombée.

On assiste, impuissants, aux tentatives  deux enfants de quitter ce lieu maudit sur terre. On explore les méandres de cette fête foraine infernale à la recherche d’une parcelle d’humanité.

Rejoints par une communauté composée de toutes sortes de monstres de foire, les freaks et les enfants tentent à tout prix  de survivre à cette invasion de morts vivants en le payant parfois très cher : entre damnation et rédemption, ils devront choisir leur voie car à Freakshow, nul n’est innocent !

Anecdotes

Freakshow : un éditeur et des édinautes

Freakshow et ses édinautes

La publication de cette BD a été financée sur Sandawe. Pour ceux qui investissaient beaucoup, l’une des contreparties était la possibilité d’apparaître dans la BD. Sébastien Chevriot avait donc « vraiment envie de les faire rentrer dans l’histoire de manière intéressante », c’est pourquoi on croise cinq personnes survivantes qui sont inspirée de personnes qui existent dans le monde réel.

1 anecdote
Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants

Commentaires et critiques (1)

j'ai vraiment apprécié cet album. Les dessins sont épurés et pourraient laissé perplexe par rapport au sujet. Le noir et blanc donnent une dimension encore plus inquiétante et les scènes fantastiques sont pleines de mouvements. Je me suis laissée porter par l'histoire ,intrigante, pleine de mystères et parfois trash. J'avoue que je leur serais bien venue en aide à ces gosses. Ils ont vraiment une tristesse dans le regard qui est parfaitement exprimée au travers des planches. De m^me que les méchants son t terriblement inquiétants. Je ne connaissais pas l'auteur car j'avoue ne pas être attirée par le noir et blanc, mais là il m'a embarquée dans son monde et ça m'a rappelé les films de mon enfance qui me faisaient si peur avec cette atmosphère qui semble si calme....mais....a lire :-)

Posté le 11/06/2016 à 19h28