culturebd - La culture a son image

Poulop, le maître de la pédagogie !

Auteur(s) :
Poulop

Date : 30/08/2016

Lieu : Paris

Vous paniquez face à la rentrée ? La Toile montante vous permet de vous échauffer les poignets en découvrant les leçons de dessin de Poulop ! Portrait du brillant créateur de Poulop, L’éducation au crayon, sur lequel il livre tutoriels de dessin et ses notes illustrées d’un humour décapant !

Une âme d’enfant dans un corps d’adulte

Avec une mère et un oncle BDphiles dans son arbre généalogique, la rencontre entre Poulop et la bande dessinée était inévitable. Tintin, Astérix, Boule et Bill ou bien Spirou, le jeune garçon préserve l’héritage familial en se plongeant dans ces grands classiques et en faisant du dessin son domaine de prédilection : « Certains psychologues disent que les enfants arrêtent de dessiner à partir d’un certain âge. Moi j’ai toujours continué ! » Cet esprit juvénile n’a jamais quitté le corps de l’artiste en herbe, au point d’aiguiller sa vocation : animateur socio-culturel.

Si Poulop était un animal, il serait le poussin ; s'il devait prendre un modèle, il choisirait maître Yoda !

Si Poulop était un animal, il serait le poussin ; un personnage, maître Yoda !

Une profession que l’auteur défend avec passion : « L’animation ce n’est pas juste faire des perles avec des gamins. C’est aussi leur transmettre une éducation différente que celle prodiguée par l’école ». Motivé par la richesse du métier, le jeune homme cumule les petits boulots en colonies de vacances ou centres d’animation. Cette expérience dans « le monde étrange » du service public sert de matière à son blog Poulop, l’éducation au crayon. Créé il y a un an pour la rigolade, le blog aligne à présent les billets illustrés truffés de blagues !

Le rire, une arme contre la sottise

A l’aide d’un trait aussi noir que son humour, Poulop consacre des publications entières à des sujets allant de l’éducation à la religion. Pour lui, aucun discours grandiloquent ou grave de politicien n’arrive à la cheville d’un bon sketch de Desproges ou Coluche, ou une Rubrique-à-Brac de Gotlib. Des monuments de la satire dont il s'inspire car l’artiste adore rire de tout, particulièrement quand il s’agit de railler les petites absurdités de notre quotidien : « Je ne prétends pas avoir la science infuse ni pouvoir expliquer tous les malheurs qui nous frappent. Je pense qu’il y a plus des questions à amener que des réponses à fournir. »

Si Poulop était une oeuvre, il serait la Rubrique-à-Brac de Gotlib ; un souvenir, ses projections du futur quand il était enfant !

Si Poulop était une oeuvre, il serait la Rubrique-à-Brac de Gotlib ; un souvenir, ces moments où, enfant, il imaginait son futur !

Des interrogations vers lesquelles le blogueur dirige ses lecteurs, armé de son sens de la pédagogie et surtout de son penchant pour les contes ! Poulop s’amuse à glisser les personnages de son enfance dans ses planches, pour aborder sur un ton léger des thèmes parfois sensibles. Dans ses mauvais jours, le blogueur prend un malin plaisir à les martyriser, déclenchant une série de tutoriels. Mais ces vidéos explicatives ne se résument pas seulement à décalquer à coup de crayon le minois d’Elsa de La Reine des Neiges. Parfois il lui arrive de laisser de côté ses pulsions meurtrières envers « ce dessin animé du diable », pour dévoiler à un public néophyte savoirs et astuces sur le dessin !

La BD comme moyen d’échange

Combinant à la bande dessinée plusieurs techniques comme le son ou la vidéo, Poulop explore le large éventail de possibilités offert par le numérique ! Ces expériences donnent d'ailleurs naissance à des collaborations édifiantes comme avec l’Odieux Connard, dont il accompagne au dessin les chroniques cinéma déjantées.

La toile lui a aussi attiré une large communauté de lecteurs sur laquelle il peut s’appuyer, aussi bien en terme de soutien que d’inspiration : « Plus mon public s’élargit, plus je pense à des projets dans lesquels je peux l’impliquer. » confie Poulop dont l’imagination n’est pas en reste. Jeux d’orientations des lecteurs, fresque collective sur le modèle de l’émission Tac au Tac de Fluide Glacial… Les idées se bousculent à foison dans le cerveau du blogueur, avec toujours le même objectif : faire de la bande dessinée un outil d’interaction et de partage.

Avant de rendre visite à Poulop dans son atelier futuriste, allez sur son blog !

Avant de rendre visite à Poulop dans son atelier futuriste, allez sur son blog !

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez

1200 caractères restants