icône accueil culturebdicône accueil over culturebd

Suivez la communauté culturebd

culturebd - La culture a son image

Pygmalion - T1

couverture de l'album

Série : Pygmalion - Tome : 1/1 - Éditeur : Komikku éditions

Scénario : Chihiro Watanabe - Dessin : Chihiro Watanabe

Genre : Manga, Shonen

Public : À partir de 12 ans

Prix : 7.90€

Le résumé du manga

Le lycéen Keigo Ayahara et son petit frère Makoto sont invités à un festival de mascottes à Osaka. Ce même festival se déroule dans tout le pays. Keigo, peu à l’aise avec ces personnages veut faire plaisir à Makoto, mais au moment où une surprise doit être annoncée, les mascottes se mettent à pourchasser et à massacrer les gens. Keigo et son amie Ako parviennent à s’enfuir, mais malheureusement Makoto est tué… pour renaître aussitôt tel un Lire la suite...

Note culturebd 4.0

Scénario

4.0

Dessin

3.5

La critique culturebd

Pour Keigo et son petit frère, la fête des mascottes va tourner au film d'horreur lorsque celles-ci se mettent à dévorer tous les gens qu'elles croisent. Mais les deux frères pourraient bien avoir un lien particulier avec ces monstres... Plongez dans un manga d'horreur dont le premier tome propose une intrigue et un dessin intéressants.

Depuis que son père a disparu sans laisser de traces, Keigo fait tout pour aider sa mère et protéger son petit frère. Alors qu'ils assistent tous deux à la journée nationale des mascottes, ces gros bibendums très présents dans la culture japonaise, une annonce étrange est diffusée, suivie d'un massacre sanglant dans tout le pays. Dans la panique, Keigo perd son petit frère. Quand il le retrouvera, celui-ci ne sera définitivement plus le même...

Ce manga commence comme un survival assez classique, proche du scénario de l'attaque zombie vue et revue. Remplacer ceux-ci par des mascottes est assez original, et permet de comprendre l'importance de cette pratique chez les Japonais, quasi inexistante en France. L'auteur les utilise à bon escient : leurs aspect kawaï, lisse et tout en rondeur tranche avec leur transformation en monstres dévoreurs de cadavres et trancheurs de têtes, aux traits détaillés et à l'aspect terrifiant. La représentation des humains est quant à elle assez classique, proche du shonen.

Si les trois premiers quarts de ce tome passent donc assez bien, sans pour autant transcender le genre, c'est dans la dernière partie que ce Pygmalion devient vraiment intéressant. Le récit penche clairement vers la science-fiction, avec une esquisse d'explication scientifique à tout ce carnage et la découverte d'un passé familial qui rend les deux frères bien plus intéressants que de simples protagonistes.

Un bon début de série à confirmer dans le prochain tome !

Caroline Bulletine, le 24/05/2017

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants