icône accueil culturebdicône accueil over culturebd

Suivez la communauté culturebd

culturebd - La culture a son image

My Hero Academia - T7 : Katsuki Bakugo : les origines

couverture de l'album Katsuki Bakugo : les origines

Série : My Hero Academia - Tome : 7/9 - Éditeur : Ki-oon

Scénario : Kohei Horikoshi - Dessin : Kohei Horikoshi

Genre : Manga, Shonen

Public : De 12 à 17 ans

Prix : 6.60€

Note culturebd 4.5

Scénario

4.5

Dessin

4.5

La critique culturebd

Le combat contre le tueur de super-héros annonce un danger bien plus grand à venir : l'Alliance des super-vilains. Plus terrible encore pour nos jeunes héros : l'examen de troisième trimestre qui approche à grand pas... Ce tome prend un rythme plus lent et pose l'action, le temps pour nos élèves de souffler avant la bataille qui s'annonce !

© 2014 by Kohei Horikoshi

SHUEISHA Inc.

On avait quitté Izuku, Shoto et Tenya en plein combat contre le tueur de super-héros. Celui-ci laissera des traces sur chacun d'eux... Loin d'être un élément isolé, il annonce des jours noirs pour les super-héros : la montée d'une organisation réunissant les pires criminels. Mais une épreuve plus terrible encore attend les élèves de My Hero Academia : l'examen de troisième trimestre, qui déterminera s'ils passeront l'été en camp de vacances ou en rattrapage !

Du côté du dessin, Kohei Horikoshi a décidément bien évolué depuis sa série Crazy Zoo. On retrouve son goût pour les êtres hybrides et son imagination débordante, certains personnages se faisant vraiment écho dans les deux séries. Mais le trait est bien plus affirmé, moins brouillon et d'une efficacité à rivaliser avec les meilleurs shonen.

Plusieurs intrigues sont évoquées dans ce tome, y compris les origines du One for all et d'All might, le mentor d'Izuku, étroitement liées à la montée de l'Alliance de vilains. Le personnage de Tenya bien développé prend de l'importance. On s'attendait cependant à voir enfin l'histoire de Katsuki révélée, vu le titre du tome, on n’en aura que les prémices dans les dernières pages...

De quoi nous rendre impatients de voir le prochain tome !

Caroline Bulletine, le 26/04/2017

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants