icône accueil culturebdicône accueil over culturebd

Suivez la communauté culturebd

culturebd - La culture a son image

Les Gouttes de Dieu - T43

couverture de l'album

Série : Les Gouttes de Dieu - Tome : 43/44 - Éditeur : Glénat Manga

Scénario : Tadashi Agi - Dessin : Tadashi Agi

Collection : Seinen

Genre : Manga, Seinen

Public : À partir de 12 ans

Prix : 9.15€

Le résumé du manga

Akie, atteinte d’un cancer incurable, a demandé à Shizuku et Miyabi de trouver un vin qui permettra à M. Fujieda de ne pas être trop malheureux lorsqu’elle ne sera plus. De son côté, Kyoka a retrouvé son grand amour grâce à l’aide de Tomine, et cherche elle aussi une réponse à ses questions.

À leur manière, Akie et Kyoka vont chacune aider Shizuku et Tomine, les frères ennemis, à trouver ce qu’ils croient être le douzième apôtre...
Lire la suite...

Note culturebd 4.0

Scénario

4.0

Dessin

4.0

La critique culturebd

Ce 43e volume du manga Les Gouttes de Dieu, consacré au monde du vin, est centré sur la recherche de vins pour le compte d’Akie et de Kyoka. Ces vins pourraient s’avérer cruciaux pour la quête du 12e apôtre, qui tient toujours les lecteurs en haleine !

Akie, atteinte par un cancer incurable, demande à Shizuku et Miyabi de trouver un vin qui permettra à Shiro de surmonter le drame de sa disparition prochaine. Les caractéristiques d’un tel vin font qu’il pourrait bien s’agir du 12e apôtre lui-même. Quoi qu’il en soit, il s’agit très probablement d’un Bordeaux ancien et millésimé. Son prix est donc particulièrement élevé, ce qui complique les recherches. Heureusement, Shizuku peut compter sur la fabuleuse collection de vins de l’ex-mari d’Akie. Pour sa part, Issei, qui a aidé Kyoka à retrouver son amour de jeunesse, est mis lui aussi sur la piste du 12e apôtre.

Le scénario de ce 43e tome suit les recherches parallèles de Shizuku et d’Issei. Les deux adversaires, tout en aidant chacun de leur côté Akie et Kyoka, découvrent presque fortuitement le 12e apôtre. Décidément, le hasard fait bien les choses ! Pourtant, même si l’intrigue ne brille pas par sa subtilité, l’histoire reste plaisante et agréable à suivre.

Comme à l’accoutumée, le trait réaliste et précis d’Okimoto sert l’histoire avec une grande efficacité. Si les portraits révèlent une grande maîtrise, comme d’habitude, les paysages qui évoquent les grands crus sont tout simplement remarquables.

Cet album est la dernière étape avant le grand final. Le supense est à son comble car le tome 44 conclura la série et déterminera le grand vainqueur de ce duel qui tient en haleine les mondes de la bande dessinée et du vin depuis plus de huit ans.

Marlène Herbelin , le 26/08/2016

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants