icône accueil culturebdicône accueil over culturebd

Suivez la communauté culturebd

culturebd - La culture a son image

Kasane - La Voleuse de visage - T7

couverture de l'album

Série : Kasane - La Voleuse de visage - Tome : 7/8 - Éditeur : Ki-oon

Scénario : Daruma Matsuura - Dessin : Daruma Matsuura

Genre : Manga

Public : À partir de 12 ans

Prix : 7.65€

Note culturebd 4.0

Scénario

4.0

Dessin

4.0

La critique culturebd

Nogiku confirme ses craintes en parlant avec Nina : elle comprend alors que comme sa mère, Kasane trompe cruellement son monde pour parvenir à ses fins. À la mort de Nina, Kasane désespérée n’a qu’une seule amie, celle qui veut la mener à sa perte... Toujours aussi prenant, le trait de Daruma Maatsura continue de briller dans ce septième volume !

Après avoir découvert la sombre vérité, Nogiku exauce le voeu de Nina en mettant fin à ses jours. Ainsi, Kasane s’exile et disparaît, désespérée d’avoir perdu son visage et sa nouvelle identité. Elle se tourne alors vers celle qu’elle pense être sa seule amie, Nogiku, cette demi-soeur obsédée par son désir de vengeance. Mais Kingo, l’agent de l’actrice voit d’un œil suspect l’arrivée de Nogiku, en qui il reconnaît immédiatement les traits de Sukeyo Fuchi...

Bien ficelé, fluide et rythmé, le récit se poursuit avec la même intensité que dans les précédents tomes. L’étau se resserre et la relation des deux sœurs se complexifie. Attachantes et effrayantes à la fois, leurs souffrances et leur détermination se reflètent. Leurs réactions, leurs doutes et leur mal-être sont traités avec justesse et subtilité tandis que les personnages secondaires prennent du poids dans la vie de chacune, élargissant ainsi les possibilités sur les évènements à venir.

La variété des angles de vue permet une immersion complète dans le récit. L’alternance entre les traits doux et forts renforce la portée des dialogues. Les forts contrastes de noir et blanc cultivent une atmosphère sombre et caractéristique où l’expressivité des personnages est appuyée par de nombreux gros plans et soulignée par un dessin saccadé. Ainsi, l’ensemble forme un tout bien maîtrisé.

La terrible histoire de Kasane se poursuit avec la même aura dévastatrice qui nous fait attendre la suite de ce manga avec impatience.

Rachelle Gosselin, le 01/03/2017

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants