icône accueil culturebd icône accueil over culturebd

Suivez la communauté culturebd

culturebd - La culture a son image

Kasane - La Voleuse de visage - T5

couverture de l'album

Série : Kasane - La Voleuse de visage - Tome : 5/8 - Éditeur : Ki-oon

Scénario : Daruma Matsuura - Dessin : Daruma Matsuura

Genre : Manga

Public : À partir de 12 ans

Prix : 7.65€

Le résumé du manga

Après avoir sauté le pas en volant le visage de son amie Iku le jour de la première de la pièce du lycée, Kasane découvre le plaisir d'évoluer sans complexes devant un public. Sur scène, elle resplendit et sa prestation fait sensation, au point d'attirer le regard d'un vieil ami de sa mère, Kingo Habuta. Lorsque ce dernier vient trouver l'adolescente, il lui révèle que la grande Sukeyo Fuchi a connu la même situation qu'elle. et qu'elle l'a Lire la suite...

Note culturebd 4.0

Scénario

4.0

Dessin

4.5

La critique culturebd

Dans ce nouveau tome, les mensonges de Kasane s’amplifient et l’arrivée de Nogiku, la vraie fille de Sukeyo Fuchi, menace l’ordre établi. Toujours aussi efficace, le récit passionne de plus belle marquant un tournant dans le quotidien des personnages.

Kasane poursuit son ascension sous le visage de Nina et sa réputation d’actrice croît au fil du temps. Nogiku, la demi-sœur de Nina, a fui et assassiné son père maltraitant. Prête à tout pour venger sa mère et ses années de souffrance, elle se lie d’amitié avec Kasane sans connaître la vérité. Le doute s’empare d’elle alors que son enquête et la vie de son amie s’entremêlent de façon étrange...

Fidèle à la qualité initiale, le récit est fluide et limpide. Nogiku anime et casse le quotidien bien installé des personnages. Sa présence perturbe et remet en cause les acquis de Kasane. Touchante et juste, sa personnalité impressionne l’actrice à qui elle inspire confiance. De plus, le lien qui unit les deux femmes est subtil et finement travaillé.

Toujours aussi habile, le tracé épouse le récit et illustre les tourments des protagonistes. Les angles de vue variés s’alternent parfaitement. Le mouvement et les effets de lumières particulièrement réussis maintiennent le rythme haletant des précédents tomes. Quant aux contrastes, ils amplifient l’action et l’expressivité des personnages.

Un cinquième tome réussi pour Daruma Matsuura et une série qui poursuit sa route avec un talent et une vigueur inchangés !

Rachelle Gosselin, le 18/10/2016

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants