icône accueil culturebdicône accueil over culturebd

Suivez la communauté culturebd

culturebd - La culture a son image

Golden Kamui - T6

couverture de l'album

Série : Golden Kamui - Tome : 6/7 - Éditeur : Ki-oon

Scénario : Satoru Noda - Dessin : Satoru Noda

Genre : Manga, Seinen

Public : À partir de 12 ans

Prix : 7.90€

Note culturebd 4.0

Scénario

4.0

Dessin

4.0

La critique culturebd

Ce sixième opus rompt avec le rythme des cinq tomes précédents. Il abandonne les découvertes culturelles et culinaires pour se concentrer sur l’action. Un volume palpitant qui s’inspire à la fois du film d’épouvante et du western !

La première partie de ce tome est consacrée aux aventures de Sugimoto et de ses amis qui commettent l’erreur de s’arrêter à Sapporo dans un hôtel tenu par un psychopathe. Madame Ienaga est en effet l’un des tatoués travesti qui a pour habitude d’écorcher les voyageurs afin de préserver sa beauté et sa jeunesse. Son hôtel est truffé de pièges et de passages secrets pour épier et trucider les visiteurs. L’intrigue est compliquée par la présence dans l’hôtel d’Ushiyama, le champion de judo tombé amoureux de Madame Ienaga.

La deuxième partie est un véritable western-sushi qui voit s’opposer deux clans rivaux dans la petite ville portuaire de Barato. Les vieux samouraïs du Shinsen Gumi prennent parti pour l’un des camps tandis qu’une tête brûlée de la 7e division rejoint l’autre camp. Objectif de tout le monde : récupérer une peau de tatoué.

Le scénario délaisse pour une fois la description des coutumes locales pour tout miser sur l’action. L’intrigue enchaîne les rebondissements et les coups de théâtre pour notre plus grand bonheur. Après le huis-clos hitchcockien de la première partie, la deuxième partie est un véritable western où les protagonistes s’affrontent aussi bien au katana qu’à la Winchester.

Le dessin solide et semi-réaliste de Satoru Noda accorde beaucoup d’attention aux détails et s’appuie sur une documentation poussée. Le découpage dynamique des planches met en valeur des perspectives souvent audacieuses. Les scènes de combat sont particulièrement réussies, notamment dans la deuxième partie de l’album.

Ce tome surprenant est marqué par de nombreux retournements d’alliances. Bien malin qui pourra prédire la suite de l’aventure d’autant plus qu’il y a un agent double dans l’équipe de Sugimoto.

Marlène Herbelin , le 10/07/2017

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants