icône accueil culturebdicône accueil over culturebd

Suivez la communauté culturebd

culturebd - La culture a son image

Golden Kamui - T4

couverture de l'album

Série : Golden Kamui - Tome : 4/7 - Éditeur : Ki-oon

Scénario : Satoru Noda - Dessin : Satoru Noda

Genre : Manga, Seinen

Public : À partir de 12 ans

Prix : 7.90€

Note culturebd 4.0

Scénario

4.0

Dessin

4.0

La critique culturebd

La quête continue dans ce quatrième volume du manga Golden Kamui. Aventure, relents historiques et aspects culturels omniprésents sont regroupés dans cet album captivant au rythme soutenu.

L’histoire commence par l’affrontement entre Tetsuzo Nihei, le terrible chasseur d’ours tatoué, et Sugimoto et Ashirpa. Le nemrod, un chasseur, est sur les traces de Retar, le loup blanc d’Ashirpa. Peu après, l’accent est mis sur les agissements du Shinzengumi qui dispose de vastes moyens et va jusqu’à attaquer une banque pour parvenir à ses fins. Par la suite, notre duo de héros va partir à la chasse au pygargue et au chien viverrin.

© 2014 by Satoru Noda / SHUEISHA Inc.

Le scénario entremêle avec succès les scènes de combat et de chasse. L’intrigue avance à vive allure tout en restant limpide. Si l’histoire est évidemment basée sur la recherche des 24 tatoués dont les peaux rassemblées constitueront une carte au trésor, Satoru Noda réussit à éviter l’écueil des répétitions. De même, les nombreuses descriptions des coutumes aïnoues sont habilement présentées, souvent avec une touche d’humour.

Le trait vif et élégant de Satoru Noda laisse une large part aux magnifiques paysages de Hokkaido. Les animaux particulièrement réussis peuplent les cases agencées avec dynamisme. Quant à la documentation approfondie, elle n’est jamais prise en défaut.

L’intrigue de ce quatrième opus accorde une large part aux scènes de chasse. Des alliances se mettent en place entre les différents groupes de chasseurs de trésor, plus nuancés qu’il y paraît de prime abord.

Marlène Herbelin , le 03/06/2017

Pour aller plus loin

Critiques Presse

Note moyenne : 2.8 pour 2 critiques presse

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants