icône accueil culturebdicône accueil over culturebd

Suivez la communauté culturebd

culturebd - La culture a son image

Ex-Arm - T1

couverture de l'album

Série : Ex-Arm - Tome : 1/4 - Éditeur : Delcourt

Scénario : Hirock - Dessin : Shin-ya Komi

Collection : Manga

Genre : Manga, Seinen

Public : À partir de 16 ans

Prix : 9.35€

Le résumé du manga

Année 2030, sur le port de Tokyo. Un groupe doté de l’« Ex-Arm » n°08, attaque la policière Minami Uezono et sa co-équipière androïde Alma, alors infiltrées dans la transaction de l’« Ex-Arm », arme inconnue. Jouant le tout pour le tout, nos deux compères vont-elles réussir à initialiser l’« Ex-Arm » n°00 qu’elles ont dérobé à leurs assaillants ?!

Note culturebd 3.5

Scénario

3.0

Dessin

3.0

La critique culturebd

Récit de science-fiction musclé et dynamique, ce premier tome d’Ex-Arm se déroule dans un Tokyo chaotique et ravagé par les armes nucléaires. Un début musclé plutôt plaisant malgré quelques défauts.

En 2014, Akira Natsume est un lycéen sans ambitions qui désire changer de vie. Au moment d’agir, il se fait renverser par un camion. Il se réveille en 2030 dans une ville qu’il ne reconnaît plus, son enveloppe corporelle réduite à son seul cerveau. Au même moment, la policière Minami Uezono et sa co-équipière cyborg Alma tentent de dérober l' « Ex-Arm » n°8, arsenal nucléaire dangereux à un groupe de terroristes.

Directement au cœur de l’action, le récit se nourrit d’un rythme effréné. Les personnages dotés de personnalités marquées, bien travaillés, permettent de suivre le fil conducteur du récit. Cependant, l’enchaînement rapide d'événements et la profusion d’informations données nuisent parfois à la compréhension et à la clarté du décor. Les dialogues et les explications parfois expédiés mériteraient davantage de profondeur.

Vif et bien maîtrisé, le trait complète la narration et la frénésie générale. Les points de vue variés s’alternent à la perfection et retranscrivent l’atmosphère tendue en nous immergeant dans une ville détruite et dangereuse. De nombreux plans insistent sur l’anatomie des personnages féminins et contrarient parfois l’action par leurs placements impromptus et appuyés.

Malgré ses quelques travers, Ex-Arm reste une histoire efficace et immersive dont on se délecte avec plaisir !

Rachelle Gosselin, le 17/04/2017

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants