icône accueil culturebdicône accueil over culturebd

Suivez la communauté culturebd

culturebd - La culture a son image

Erased - T1

couverture de l'album

Série : Erased - Tome : 1/8 - Éditeur : Ki-oon

Scénario : Kei Sanbe - Dessin : Kei Sanbe

Genre : Fantastique, Manga, Seinen

Public : À partir de 12 ans

Prix : 7.65€

Voir la bande-annonce

Le résumé du manga

2006. Aspirant mangaka dont la carrière peine à décoller, Satoru Fujinuma travaille comme livreur de pizzas pour joindre les deux bouts. Effacé et peu enclin à s’ouvrir aux autres, il observe le monde qui l’entoure sans vraiment y prendre part. Pourtant, Satoru possède un don exceptionnel : à chaque fois qu’un incident ou une tragédie se déroule près de lui, il est projeté quelques minutes dans le passé pour empêcher l’inévitable avant qu’il se Lire la suite...

Note culturebd 4.0

Scénario

4.5

Dessin

3.5

La critique culturebd

Satoru Fujiama tente de devenir un mangaka mais pour l’instant il travaille comme livreur de pizza pour joindre les deux bouts. Sa vie était déjà assez compliquée pour qu’il n’ait pas à subir un don, celui d’être transporté dans le passé pour empêcher des catastrophes. Le premier tome de sa vie installe un canevas qui convainc et intrigue.

Satoru serait le loser parfait, même aux yeux du lecteur, s’il ne sauvait pas des vies grâce à ses « rediffusions » comme il les appelle. Asocial et maladroit, il tente jour après jour de vivre avec sa particularité et d’oublier un lourd passé. Juste après avoir sauvé un enfant d’un camion fou, il se retrouve à l’hopital qu’il quittera avec la compagnie forcée de sa mère. Il ne se doute pas que le plus pire des drames se prépare…

Ce premier tome d’Erased met les éléments de l’intrigue en place. Un anti-héros qui ne demande qu’à oublier son enfance, une mère trop envahissante mais avec un bon fond, une jeune fille étrange : de nombreux indices se présentent, n’attendant que le drame pour prendre sens. L’attente est bien amenée même si à force de relever les indications, on attend le deuxième tome pour confirmer une bonne impression diffuse.

Le graphisme joue beaucoup sur les regards des personnages et leurs directions. Si certaines bouches peuvent déranger, elles sont rattrapées par le nombre d’émotions que transmettent les yeux des enfants comme des adultes. Le jeu avec les objets insignifiants, comme une cigarette ou de la nourriture, accentue la proximité des personnages. Ce lien posé, le lecteur est prêt pour l’accélération de l’action promise dans les prochains volumes.

Ce premier tome dont même la couverture et sa jaquette sont une trouvaille intelligente présage d’une série à suivre de très près.

Assaya Guillem, le 31/07/2014

Pour aller plus loin

Critiques Presse

Note moyenne : 4.0 pour 6 critiques presse

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants

Commentaires et critiques (3)

a commenté :

Kei Sanbe avait déjà livré de très belles prestations, notamment avec "le Berceau des Esprits" déjà chez Ki-oon. Il revient avec une nouvelle série qui promet, tant par l'histoire que par le dessin. A suivre de très près...

Posté le 04/09/2014 à 16h07

a donné son avis :

note de la critique de jujube

Erased captive grâce à ses habiles jeux de flashbacks et ses personnages attachants, et annonce un thriller de plus en plus oppressant. Si les sujets abordés sont graves, lourds, il subsiste pourtant toujours un espoir, un optimisme qui apporte un plaisir suppkémentaire à la lecture. Vivrement la suite !!

Posté le 21/08/2014 à 12h33

a donné son avis :

note de la critique de soso

Ce premier tome est une réussite, permettant d'introduire les héros et de poser les bases de l'histoire tout en créant déjà une montée en tension qui donne envie de découvrir la suite.

Posté le 09/08/2014 à 21h16