icône accueil culturebdicône accueil over culturebd

Suivez la communauté culturebd

culturebd - La culture a son image

Dead Tube - T3

couverture de l'album

Série : Dead Tube - Tome : 3/4 - Éditeur : Delcourt

Scénario : Mikoto Yamaguchi - Dessin : Touta Kitakawa

Collection : Delcourt/Tonkam Seinen

Genre : Manga, Seinen

Public : A partir de 18 ans

Prix : 7.99€

Le résumé du manga

Deadtube. Les jeunes gens n'ont plus que ce nom de site de partage de vidéos à la bouche. En fonction du nombre de vues, il peut rendre n'importe qui incroyablement riche. Mais seules les vidéos les plus trash, les plus humiliantes ou dangereuses intéressent les gens. Accepter d'y participer, c'est prendre le risque de finir dernier et d'endosser tous les crimes réalisés par les autres prétendants. C'est à ce jeu morbide que vont jouer Mai et Lire la suite...

Note culturebd 3.0

Scénario

2.5

Dessin

3.0

La critique culturebd

Le nouveau défi de DeadTube consiste à filmer une jeune professeure pendant cinq jours, la vidéo la plus vue rendra riche son créateur... Bien entendu, les choses dérapent et la jeune prof tombe dans un guet-apens où elle se fait frapper et violer par un groupe d’ados. Ce troisième volume suit la trajectoire de ses héros : il tombe dans la vulgarité et la mauvaise pornographique.

Alors que Mai et Miwa demande à Machiya d’arrêter de filmer le viol de la prof, celui-ci refuse, sentant que les choses iront encore plus loin... La vraie nature de la jeune adulte va se révéler et Mai en profite pour raconter l’histoire de cette jeune femme.

Ce troisième volume clôt d’abord l’intrigue de la jeune prof avec des éléments faciles et sans grand intérêt, noyés de scènes de sexe. Quant au passé que l’intrigue lui construit, il est invraisemblable... Après ce premier épisode, le manga se focalise sur le suicide des jeunes via le projet DeadTube. Cette deuxième partie ne surprend pas vraiment mai permet le retour d’un personnage du premier tome. Enfin la dernière partie, plus intéressante, relance l’intérêt du lecteur avec l’annonce d’un changement de règles... C’est celui qui filmera le plus longtemps sur une île qui gagnera et non celui qui fait le plus de vues : les proies ne sont pas celles que l’on croit.

Le dessin centré sur les personnages montre notamment l’évolution de Tomohiro au travers des ses expressions plus froides et plus calculatrices. Hélas ce sont les planches vulgaires, pleines de pathos ou bêtement obscènes qui restent en mémoire et gâchent l’impression générale.

Ce troisième tome de DeadTube relance certes l’intrigue pour la suite mais est clairement en dessous des premiers opus.

Damien Sirven, le 03/05/2017

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants