icône accueil culturebdicône accueil over culturebd

Suivez la communauté culturebd

culturebd - La culture a son image

Dead Tube - T1

couverture de l'album

Série : Dead Tube - Tome : 1/4 - Éditeur : Delcourt

Scénario : Mikoto Yamaguchi - Dessin : Touta Kitakawa

Collection : Delcourt/Tonkam Seinen

Genre : Heroic fantasy, Manga, Seinen, Shonen

Public : A partir de 18 ans

Prix : 7.99€

Voir la bande-annonce

Le résumé du manga

Deadtube. Les jeunes n’ont plus que ce nom de site de partage de vidéos à la bouche. En fonction du nombre de vues, il peut rendre n’importe qui incroyablement riche. Mais seuls les vidéos les plus trash,les plus humiliantes ou dangereuses intéressent les gens. Accepter d’y participer, c’est prendre le risque de finir dernier et d’endosser tous les crimes réalisés par les autres prétendants.
C’est à ce jeu morbide que joueront la vicieuse Mai et Lire la suite...

Note culturebd 4.0

Scénario

4.0

Dessin

4.0

La critique culturebd

Vous pouvez être célèbre et riche du jour au lendemain si votre vidéo est partagée de façon virale. Plus elle est vue sur la plateforme DeadTube, plus vous gagnez de l’argent. Pour être le plus vu possible, il faut oser tuer. Le premier devient riche et le dernier endosse le cadavre. Ce premier volume violent, amoral et addictif est à dévorer mais à ne pas mettre entre toutes les mains.

Tomohiro Muchiga, membre du club de cinéma du lycée, est un jeune homme introverti et gentil. Toujours derrière la caméra, il ne peut qu’accepter quand la plus belle fille du lycée lui demande en maillot de bain de la filmer pendant 48 h sans jamais s’interrompre. L’horreur peut commencer...

Ce premier tome plante directement le décor : malgré des visages d’anges et une bonne dose d’immaturité (au minimum feinte) les personnages tout souriants nous entraînent en enfer. L’air de rien, le récit pose les fondations d’un jeu cynique où s’entremêlent sexe, violence et mort.

Captif de l’intrigue, le lecteur suit Tomohiro dans sa découverte de l’horreur qu’est la recherche de célébrité via DeadTube. Vu les fondamentaux du scénario, Mikoto Yamaguchi a su préserver ses pages du gore gratuit, même si celles-ci sont souvent emplies d’hémoglobine. Le récit met l’accent sur la perte de repères de certains ados prêts à tout pour accéder à la célébrité ou à la richesse tout en ménageant des coups de théâtre.

Le dessin laisse les protagonistes occuper tout le cadre. Poussés dans leurs retranchements, les personnages très expressifs servent des scènes marquantes. Jouant sur les expressions enfantines des protagonistes, le trait arrive à densifier l’horreur en superposant actes odieux et visages angéliques.

DeadTube s’ouvre avec un premier volume accrocheur qui rend le lecteur accro à son monde cynique.

Damien Sirven, le 03/05/2017

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants