icône accueil culturebdicône accueil over culturebd

Suivez la communauté culturebd

culturebd - La culture a son image

Carnet de Chats - T1

couverture de l'album

Série : Carnet de Chats - Tome : 1/1 - Éditeur : Soleil

Scénario : Yumi Ikefuji - Dessin : Yumi Ikefuji

Genre : Manga, Shojo

Public : Tout public

Prix : 6.99€

Le résumé du manga

Chaque chat a son but dans la vie, ou sa passion. Nous autres pauvres humains sommes bien ignorants de tout ce qui peut se passer dans leur petite tête ! On se surprend à les envier, parfois les plaindre, être attendris, mais en tout cas, après cette lecture, vous réfléchirez à deux fois avant de prendre un matou pour une vulgaire boule de poils. À travers chaque chat-pitre, c’est une nouvelle page du journal intime d’un chat que vous Lire la suite...

Note culturebd 4.0

Scénario

3.5

Dessin

3.5

La critique culturebd

Adorable et plein d’émotion, ce premier tome de Carnet de chats dévoile avec subtilité les pensées insondables de nos petits félins. Un vrai moment de douceur et de détente à partager en famille !

L’auteur nous plonge dans l’esprit de nos compagnons à quatre pattes sous forme de petites nouvelles. Nazu, Ponta et les autres vont nous livrer leur interprétation de scènes du quotidien. Aimants envers leurs maîtres, leur étonnement face à leurs réactions provoque d’imprévisibles situations.

Les récits sur les chats foisonnent dans la littérature, en revanche ceux où on leur donne la parole sont moins coutumiers. Yumi Ikefuji parvient à nous faire ressentir leurs émotions et leurs interrogations sur l’attitude à adopter face aux humains. Les nouvelles s’enchaînent avec fluidité au rythme régulier des nouveaux événements. Les personnages touchants nous narrent avec pudeur leurs déconvenues et leurs impressions, toujours entourés d’une aura de tendresse et d’amour.

Doux et fin, le trait plein de rondeur participe à l’atmosphère paisible qui se dégage du livre. Les plans larges et rapprochés s’alternent, permettant à la fois une vue d’ensemble et un regard plus intimiste. Le mouvement perpétuel et délicat nous berce et illustre à merveille les douces confessions félines. Les détails bien travaillés appuient l’expressivité des personnages.

Une belle découverte qui nous fait trépigner d’impatience en attendant les prochains tomes !

Rachelle Gosselin, le 19/10/2016

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants