icône accueil culturebdicône accueil over culturebd

Suivez la communauté culturebd

culturebd - La culture a son image

DoggyBags présente - T2 : Heart Breaker

couverture de l'album Heart Breaker

Série : DoggyBags présente - Tome : 2/2 - Éditeur : Ankama

Scénario : Run, Hasteda, Katsuni - Dessin : Chariospirale, Maria Llovet, Sourya Sihachakr

Collection : Label 619

Genre : Comics

Public : À partir de 16 ans

Prix : 13.90€

Le résumé du comics

Depuis que Celyna a été « contaminée » en vampire par Karl, il est devenu en quelque sorte son père et maître. Elle part donc pour San Francisco, le berceau du porno, pour le retrouver et mettre fin au lien qui l’asservit. Pour cela, une seule option à ses yeux : le tuer.

Mais le désir obsessionnel de se libérer va au contraire l'enfoncer dans l'addiction : elle n'en ressortira pas indemne…

Note culturebd 2.5

Scénario

2.5

Dessin

2.5

La critique culturebd

Celyna, vampire apparue dans le sixième tome de Doggybags, revient sur le devant de la scène dans ce deuxième opus de la série Doggybags présente.  Elle veut se venger de Karl, celui qui l’a changée en vampire. A travers trois histoires courtes, elle va découvrir que les choses ne sont pas aussi simples. Son voyage dans l’horreur se déroule en trois chapitres inégaux.

Trois récits menés par des artistes différents dévoilent les multiples facettes du monde de Celyna. Le premier plonge directement dans l’action avec des rivalités de clans bien exploitées. Celles-ci n’éclipsent pas le personnage de Celyna malgré un rythme rapide et des combats nombreux. Il partage cela avec le troisième récit, plus court, qui se concentre sur les failles de l’héroïne et son lien complexe avec Karl.

Dans ces deux récits, le scénario efficace est servi par un dessin qui mêle expressivité et dynamisme. Quant au graphisme du deuxième récit, très rond, il déstabilise au point de ne pas toujours permettre de reconnaître Celyna. L’intrigue, quant à elle, débute sur une idée originale en transposant les codes du trafic de drogue au trafic du sang. Ce point de départ intéressant se perd un peu dans un récit aux dialogues peu pertinents et au déroulement simpliste. Il marque cependant par une surprise de taille à la fin.

Heart Breaker réuni trois plongées intéressantes mais inégales chez les vampires, pour un album sympathique à lire.

Damien Sirven, le 03/07/2017

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants