icône accueil culturebd icône accueil over culturebd

Suivez la communauté culturebd

culturebd - La culture a son image

Un amour de zombie

couverture de l'album Un amour de zombie

Éditeur : Little Urban

Scénario : Kelly DiPucchio - Dessin : Scott C.

Genre : Humour, Sentimental

Public : De 6 à 8 ans

Prix : 10.50€

Le résumé du comics

Morty est un gentil zombie qui cherche l’amour. Il le cherche partout. Sans succès. Comment est-il censé trouver celle qui saura faire battre son cœur ? Un conte illustré par Scott Campbell, l’auteur de La Machine à câlins.

Note culturebd 4.0

Scénario

4.0

Dessin

4.5

La critique culturebd

Morty est un zombie sans histoires… d’amour ! Il cherche partout, désespérément, une âme sœur qui pourrait l’accompagner au bal de Cupidon. Il fait de nombreux cadeaux d’amoureux classiques revisités à la sauce zombie, ce qui ne plaît pas des masses aux demoiselles... Mais heureusement pour lui, sous la plume humoristique de Kelly DiPucchio et l’aquarelle chatoyante de Scott Campbell, sa galère fera rire tous les petits amoureux en herbe !

Morty a tout essayé pour trouver une compagne : offrir une boîte de chocolats (accompagnés de vers), son cœur (saignant) à la factrice ou se mettre au sport (et y laisser son bras)... Mais rien n’y fait, il sera seul au bal de Cupidon. Il ne renonce pas pour autant et passe une annonce pour donner rendez-vous à une hypothétique compagne qui aimerait les films d’horreur à côté du saladier de bloody mary lors du bal...

Outre le culot d’oser une comédie romantique centrée sur un zombie destinée aux enfants, la bonne idée de Kelly DiPucchio réside dans le luxe de détails qu’elle offre à son histoire. Avec humour, son texte se pare de lieux communs de la comédie romantique pour mieux détourner à l'aide de gags visuels.

Et Scott Campbell s’en donne à cœur joie : zombie qui sourit de toutes ses dents pourries et de son haleine fétide, costume trois pièces dégingandé, vers qui s’incrustent à toutes les pages. Le tout dans une douce aquarelle aux tons légèrement passés... On en prendrait presque goût aux histoires à l’eau de rose ! Les multiples détails graphiques qui répondent au texte seront une source d’émerveillement pour les plus petits !

Avec ce drôle de roman d’amour en 36 pages, on rit beaucoup et on s’émeut quand on apprend que même un mort-vivant a le droit de trouver l’amour...

Line-Marie Gérold, le 14/02/2017

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants