icône accueil culturebdicône accueil over culturebd

Suivez la communauté culturebd

culturebd - La culture a son image

Je vois des gens qui meurent

Pour ses deux premiers albums, Jonathan Munoz a pioché dans le registre du thriller avec une grande dose d’ocre et de mystère. Les cadavres et le mystère n'ont pas manqué le coche.

Auréolé d’un Prix Polar SNCF en 2013, Un léger bruit dans le moteur adapte le roman de Jean-Luc Luciano en un album de 120 pages. Le scénario de Gaet’s permet au dessin très rond de Jonathan Munoz de piocher dans l’imagerie enfantine pour raconter une histoire du point de vue d’un serial killer en culotte courte.

Après ce premier coup d’éclat glaçant, Jonathan Munoz ne lâche pas l’ambiance de petit village terrifiant éloigné de tout pour faire aboutir son premier récit solo : Les Dormants. Histoire d’insomnie et de culpabilité auréolée de mystère, cette deuxième BD joue avec les nerfs comme l’humour noir que Jonathan Munoz a aussi distillé sur son blog. Un univers à découvrir pour ceux qui n’ont pas l’âme trop sensible.

Line-Marie Gérold, le 05/04/2017

Haut de page

Commentez

1200 caractères restants