icône accueil culturebdicône accueil over culturebd

Suivez la communauté culturebd

culturebd - La culture a son image

Tebori - T1

couverture de l'album

Série : Tebori - Tome : 1/2 - Éditeur : Dargaud

Scénario : José Manuel Robledo - Dessin : Marcial Toledano

Genre : Fantastique, Polar / Thriller

Public : À partir de 12 ans

Prix : 13.99€

Le résumé de l'album

Yoshi, jeune Japonais turbulent, est placé par son père chez Seijun, grand maître tatoueur. Contre toute attente, le garçon apprend avec assiduité cet art, y compris la technique complexe du tebori. Dix ans plus tard, Seijun confie ses secrets à son élève : ses clients sont de redoutables yakuza, et chaque tatouage a une signification précise, souvent en lien avec des meurtres. Lorsque Yoshi découvre que son amie possède le même étrange tatouage Lire la suite...

Note culturebd 3.5

Scénario

3.0

Dessin

3.0

La critique culturebd

Ne vous fiez pas à la couverture tape à l'œil, ce n'est ni un X-men, ni un nouveau super héros gonflé aux hormones et au mutagène. Tebori est une bonne petite BD prenante à défaut d'être fascinante. On y découvre les galères d'un gentil voyou rentré dans le droit chemin et le fascinant rituel ancestral du tatouage japonais, le Tebori.

Dans ce premier tome, les auteurs posent l’univers très particulier du salon de tatouage où Yoshi, le héros, travaille. On y côtoie des crétins testostéronés pour qui le tatouage est une preuve de virilité, des groupies accros au tatouage, autant que de vrais passionnés.

Tebori T.1

On comprend en quelques pages que l'art du Tebori, aussi terriblement beau que douloureux, enseigné par un grand maître japonais a sauvé notre héros de l'oisiveté, mère de tous les vices, et de la racaille qui traîne dans les gangs. Mais le milieu du tatouage réserve bien des surprises à notre apprenti tatoueur qui pourraient bien se retrouver à nouveau confronté à son passé de délinquant et à quelques nouveaux clients fort dangereux.

Le scénario assez classique offre un peu de fun, de l'action et même une pointe de sexe. Le suspense croît à mesure qu'on avance dans la lecture et si le dessin ne surprend pas, le trait est léger, énergique, adapté à l'univers moderne et contemporain dans lequel évolue le héros. L'utilisation de fonds de couleurs différents crée une atmosphère qui accompagne parfaitement chaque nouveau développement de l'histoire.

Une plongée très agréable dans la culture du tatouage japonais.

Laure Enne, le 23/07/2016

Critiques Presse

Note moyenne : 3.8 pour 2 critiques presse

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants