icône accueil culturebdicône accueil over culturebd

Suivez la communauté culturebd

culturebd - La culture a son image

Musnet - T4 : Les Larmes du peintre

couverture de l'album Les Larmes du peintre

Série : Musnet - Tome : 4/4 - Éditeur : Dargaud

Scénario : Kickliy - Dessin : Kickliy

Genre : Aventure, Humour

Public : Tout public

Prix : 12.99€

Le résumé de l'album

L'hiver est arrivé, et c'est le plus froid que Giverny n'ait jamais connu. Musnet prend soin de son maître malade, Rémi l'écureuil, tout en cherchant un sens à sa vie... Pendant ce temps, Mya, un temps la meilleure amie de Musnet, doit aussi régler un certain nombre de problème, le moindre n'étant pas de trouver comment devenir une vraie écrivaine.

La nouvelle année apportera-t-elle de la tristesse ou bien sourira-t-elle à nos rongeurs favoris ? Lire la suite...

Note culturebd 4.0

Scénario

4.0

Dessin

4.0

La critique culturebd

Dans ce quatrième et dernier tome des aventures de Musnet, notre souriceau apprenti-peintre vit le dénouement de ses années passées à Giverny, fief du grand Monet. L'animal assiste son maître, Rémi l'écureuil, dans ses dernières heures. Une triste fin, à moins que... Cet ultime volume fait de cette série en quatre volets un titre qui compte.

Rémi l'écureuil, qui enseigne la peinture au souriceau Musnet à Giverny, la ville de Monet, vit péniblement ses dernières heures. Son élève l'accompagne comme un fils. Mya, l'ami du notre héros à moustaches, cherche l'idée brillante qu'elle va raconter dans son livre pour s'ouvrir les portes de la « souribrité ». Pendant ce temps, de drôles de bruits s'échappent de chez Monet...

Voilà une fin de série aussi triste que réussie. Enfin triste, pas si sûr... Kickliy trouve la ressource nécessaire pour rebondir sur le récit des trois premiers opus et livrer à son lecteur un épilogue profond, à forte charge émotionnelle. Il y a à la fois de la gravité et de l'humour dans la narration des aventures rocambolesques de cette souris peintre pas comme les autres.

Côté dessin, et comme c'est déjà le cas des trois premiers tomes, cette conclusion n'est pas en reste. Mouvements soutenus dans les cases reflétent au mieux les rebondissements de l'histoire. Le dynamisme donne du pep's à la façon de planter le décor et d'amener les scènes. On dévore autant les bulles que les cases.

Enfin terminée, cette série au scénario d'une belle originalité permet aux nouveaux lecteurs de la croquer d'un coup. Comme Monet croque ses nénuphars et Musnet un bon morceau de frometon. A découvrir pour les plus jeunes. Même si Musnet s'inscrit dans cette veine de BD pour lesquelles il n'y a pas d'âge limite. Et c'est chouette.

Pierrot Fontanier, le 23/06/2017

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants