icône accueil culturebdicône accueil over culturebd

Suivez la communauté culturebd

culturebd - La culture a son image

Les Guerriers de Dieu - T2 : Les Pendus d'Amboise

couverture de l'album Les Pendus d'Amboise

Série : Les Guerriers de Dieu - Tome : 2/2 - Éditeur : Glénat BD

Scénario : Philippe Richelle - Dessin : Pierre Wachs

Collection : Grafica

Genre : Historique

Public : À partir de 12 ans

Prix : 14.50€

Le résumé de l'album

Juin 1558. Alors que la guerre contre l’Espagne s’éternise et que ses finances s’épuisent, le roi Henri II souhaite négocier la paix. Mais le duc de Guise, commandant des armées françaises, se méfie du connétable de Montmorency, chargé d’assurer les pourparlers. Il lui reproche sa trop grande sympathie pour le royaume d’Espagne. Ces rivalités entre seigneurs prennent une plus grande ampleur encore lorsque le roi, touché lors d’un tournoi, Lire la suite...

Note culturebd 3.5

Scénario

3.5

Dessin

3.5

La critique culturebd

1558 : englué dans une guerre contre l’Espagne qui n’en finit pas, le roi Henri II charge le connétable de Montmorency d’engager des pourparlers de paix. Dans ses tractations, ce dernier se montre beaucoup trop condescendant à l’égard de la couronne espagnole. Les Guerriers de Dieu de Philippe Richelle et de Pierre Wachs poursuit l’exploration de cette tranche d’Histoire très agitée avec brio et inspiration.

Philippe Richelle scénarise autour de deux sujets de prédilection : la période de l’occupation avec notamment Amours fragiles, le diptyque Opération vent printanier et, d’autre part, les magouilles politico-financières sur lesquelles il s’est penché avec une acuité du regard bien tranchante dans Les coulisses du pouvoir puis avec la série Secrets bancaires.

Ici encore il s’intéresse de près aux intrigues de palais où, face à un roi encore adolescent, François de Guise et ses affidés tentent d’orienter la politique dans l’esprit d’un contre-pouvoir hostile aux poussées du calvinisme. Théâtre de l’intolérance, de la cruauté et de la manipulation qui va conduire le peuple à la guerre civile jusqu’à l’horreur de la nuit de la Saint-Barthélémy, cette série prévue en six tomes s’ingénie à mettre en lumière l’escalade de la violence autour de la foi chrétienne comme pour nous rappeler par les temps actuels, que nous ne sommes pas à l’abri d’une nouvelle guerre de religion.

L’efficacité du dessin de Pierre Wachs n’est ici plus à démontrer. Il ne rechigne pas à dépeindre l’horreur mais le fait sans complaisance. La complicité avec son scénariste qui remonte maintenant à près d’une douzaine d’années bat son plein, en témoignent la diversité des thèmes et périodes abordées et le rythme de parution de leurs albums. Adoubée par la revue Historia, cette série s’annonce comme une référence pour les amateurs de la grande Histoire.

Serge Buch, le 10/05/2017

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants