icône accueil culturebdicône accueil over culturebd

Suivez la communauté culturebd

culturebd - La culture a son image

La Présidente - T3 : La Vague

couverture de l'album La Vague

Série : La Présidente - Tome : 3/3 - Éditeur : Les Arènes

Scénario : François Durpaire - Dessin : Farid Boudjellal

Genre : Science-Fiction

Public : À partir de 16 ans

Prix : 20.00€

Le résumé de l'album

Dans le 3e volet de la Présidente le pouvoir en place adopte une série de mesures avec la collaboration des big data visant à étouffer la diffusion des idées de l’opposition. L’heure est à la surveillance globale et totale. En échange de cette aide, la Présidente, va accorder des concessions énormes aux géants du net. Nous voilà plongé dans une dictature inédite, régit par des règles algorithmiques...

Mais, la situation économique et sociale se Lire la suite...

Note culturebd 4.0

Scénario

4.0

Dessin

4.0

La critique culturebd

Ce troisième tome de La Présidente a la vertu de sortir juste avant l’élection présidentielle. Son hypothèse, aussi bien racontée que dessinée, est criante de vérité : un état français totalitaire dirigé par la famille Le Pen, Trump, Poutine et les géants d’Internet. La vague de résistance du peuple finira-t-elle par l’emporter ?

Mai 2017. Le vote de protestation des Français l’emporte après des années d’irrespect de la droite comme de la gauche. Marine Le Pen est la première Présidente de la République. Après un mandat calamiteux, c’est sa nièce, Marion Maréchal, qui prend les rênes du pays. En pire. La France se noie dans la crise et le fascisme, à la botte d’un monde dirigé par Trump, Poutine et les géants du web. À vomir.

Mai 2017, c’est dans un mois. Alors s’il est besoin d’ouvrir les yeux, et surtout l’esprit, à ceux qui pensent voter protestataire, le troisième tome de cette vertueuse série de science-fiction civique est un outil supplémentaire. Il n’y en a jamais trop, pour contrer la connerie et les épouvantails qui effraient le peuple en lui lavant le cerveau. Non, cette fois, vraiment, on ne pourra pas dire qu’on n’a pas été prévenu.

Le dessin d’après photo de Farid Boudjellal est criant de réalisme et effrayant de vérité. Cette série est certes une fiction. Qui a quand même annoncé l’élection de Trump et le Brexit... De quoi donner la chair de poule. Le noir et blanc ajoute un côté pierre tombal à un graphisme déjà plombant : le sujet s’y prête totalement.

On suit toujours la résistance de Fati et Stéphane, contraints de vivre séparés pendant cinq ans... Mais la vague du peuple est en train de gonfler. La démocratie reprendra-t-elle le pouvoir ? C’est l’issue de cet ultime tome. À lire d’urgence. Avant de mettre son bulletin dans l’urne.

Pierrot Fontanier, le 05/04/2017

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants