icône accueil culturebdicône accueil over culturebd

Suivez la communauté culturebd

culturebd - La culture a son image

Infinity 8 - T2 : Retour vers le Führer

couverture de l'album Retour vers le Führer

Série : Infinity 8 - Tome : 2/4 - Éditeur : Rue de Sèvres

Scénario : Lewis Trondheim - Dessin : Olivier Vatine

Genre : Science-Fiction

Public : À partir de 12 ans

Prix : 17.00€

Le résumé de l'album

Le capitaine a décidé de provoquer un premier reboot à bord de l'Infinity 8 et de lancer une nouvelle trame temporelle.

L'agent Stella Moonkicker est chargée de surveiller un groupe d'admirateurs du nazisme. Mais quand ces derniers trouvent dans le mausolée la tête cryogénisée d'Hitler, la menace d'un IVe Reich plane sur le vaisseau et ses occupants.

Note culturebd 5.0

Scénario

5.0

Dessin

5.0

La critique culturebd

La série concept Infinity 8 se poursuit sous les meilleurs auspices. Scénario délirant sur le retour d’Hitler, le nazisme comme art de vivre et un décor savamment planté. Mugs à l’effigie du Troisième Reich, selfies de haute voltige et délire spatio-temporels se côtoient dans un space opera foldingo. Ce deuxième volet est encore plus savoureux que le premier.

Il faut sauver Infinity 8, gigantesque vaisseau spatial dont la marche en avant est retardée par une gigantesque nécropole. Huit agents spatio-temporels partent chacun sur des missions de huit heures. Leur but : tenter d’identifier le problème en lien avec le fringant capitaine de vaisseau. Dans cette mission, c’est la Stella Moonkicker qui s’y colle.

Hilarant. Comme nous l’a confié son créateur Lewis Trondheim lors du dernier festival d’Angoulême où les deux premiers tomes ont été lancés, il y en aura (au moins) huit et « les sept premiers sont dessinés ». Le douzième degré ou plus, (surtout ne pas se priver, c’est le mot d’ordre) pour s’amuser et rire à gorge déployer à ces gags de l’espace.

Olivier Vatine, à qui l'on doit le vaisseau, de nombreux décors et accessoires dont le casque de la plantureuse Stella et le dessin du deuxième tome, va encore plus loin : « J'aurais raté ma carrière si je n'avais pas fait une série de SF sur le retour des nazis. » On comprend mieux le dessinateur en avançant dans cette série spatio-temporelle déroutante dont il a posé les bases graphiques.

Déconne, gros seins et blagues pourries devraient satisfaire les mordus de science-fiction en combinaison rétro-vintage. Si le premier tome a le mérite de planter le décor et poser les bases du graphisme, le scénario de ce deuxième volume est encore plus croustillant. Les auteurs se font plaisir en réalisant un vieux fantasme. Le lecteur prend son pied, tout va bien dans l’espace.

Pierrot Fontanier, le 31/01/2017

Pour aller plus loin

Haut de page

Critiques Lecteurs

Meilleure critique positive
Par nikoman
le 23/01/17 à 17h15

De la SF bien Fun !!! Par l'immense Vatine qui plus est !

Meilleure critique négative
Par SuperMax
le 29/01/17 à 16h49

Je ne me suis pas arrêté au premier tome, ce que j'aurais pu faire. Ce deuxième tome est mieux, j'ai à la fois plus Lire la suite...

Note moyenne : 4.1 pour 4 notes Lecteurs

Déjà lu cet album ?
Publiez votre critique.

Critiques Presse

Note moyenne : 4.5 pour 2 critiques presse

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants

Commentaires et critiques (2)

a donné son avis :

note de la critique de SuperMax

Je ne me suis pas arrêté au premier tome, ce que j'aurais pu faire. Ce deuxième tome est mieux, j'ai à la fois plus accroché à l'humour mais également au dessin. Les planches sont plus soignées, plus facile d'accès. Croisons les doigts pour avoir un 3ème tome tip-top.

Posté le 29/01/2017 à 16h49

a donné son avis :

note de la critique de nikoman

De la SF bien Fun !!! Par l'immense Vatine qui plus est !

Posté le 23/01/2017 à 17h15