icône accueil culturebdicône accueil over culturebd

Suivez la communauté culturebd

culturebd - La culture a son image

Geis - T1 : Une question de vie et de mort

couverture de l'album Une question de vie et de mort

Série : Geis - Tome : 1/1 - Éditeur : Gallimard

Scénario : Alexis Deacon - Dessin : Alexis Deacon

Genre : Heroic fantasy

Public : De 9 à 15 ans

Prix : 17.00€

Le résumé de l'album

La matriarche est en train de mourir. Sans héritier, elle imagine un concours qui laissera au destin le choix de son successeur. Quand vient la nuit, ils sont nombreux ceux qui croient en leur chance. Le riche, le fort, le sage, le puissant...

Note culturebd 4.0

Scénario

3.5

Dessin

5.0

La critique culturebd

Après plusieurs albums jeunesse, Alexis Deacon change de plume pour se consacrer à sa première série BD : Geis. Dans Une question de vie et de mort, l’auteur britannique signe le premier volet d’une trilogie envoûtante.

La terrible nouvelle ne tarde pas à circuler dans tout le royaume : la reine Makarta est morte, laissant un trône sans héritier et un testament scellé d’une horrible malédiction. Pour savoir qui succédera la matriarche, cinquante de ses sujets devront s’affronter dans un concours arbitré par la redoutable Sorcière Niope. Comme première épreuve, les candidats éparpillés aux quatre coins du pays, devront regagner le château avant l’aube, sinon le sort leur sera fatal...

Sages, forts, courageux ou bien couards... Des candidats de tout poil s’affrontent dans cette compétition macabre, dont le seul gagnant sera le dernier survivant. Face aux lois inéluctables du destin, les réactions ne sont pas les mêmes. Certains fuient, trahissent, pendant que d’autres protègent et apprécient leurs derniers instants avec les leurs.

Dans ce conte médiéval, Alexis Deacon parvient à capter l’humanité dans toute sa complexité. On regrette un rythme trop rapide à certains moments de cette funeste aventure, qui empêche d’explorer en profondeur la psychologie de personnages. Toutefois, l’ambiance du récit, emprunté au folklore celte, parvient à adoucir cette cadence.

Avec des lignes vaporeuses et des tons pastel maîtrisés, Alexis Deacon nous propulse dans univers baigné de mysticisme. À mesure que les pages défilent, les arbres, le vent, les montagnes, les murs du donjon prennent des allures de rêve virant au cauchemar. Parfois, un regard, même un sourire lancé par un personnage semble dissimuler quelques sortilèges...

Un enchantement qui nous embarque directement dans cette épopée, dont on attend la suite avec impatience !

Virginie Kroun, le 10/05/2017

Pour aller plus loin

Critiques Presse

Note moyenne : 3.5 pour 2 critiques presse

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants