icône accueil culturebd icône accueil over culturebd

Suivez la communauté culturebd

culturebd - La culture a son image

Game Over - T15 : Very Bad Trip

couverture de l'album Very Bad Trip

Série : Game Over - Tome : 15/15 - Éditeur : Glénat BD

Scénario : Patelin, Midam, Benjamin Adam

Collection : Mad Fabrik

Genre : Heroic fantasy, Humour

Public : À partir de 6 ans

Prix : 10.95€

Voir la bande-annonce

Le résumé de l'album

Il est courageux. Il est valeureux. Il est audacieux. Mais il est surtout malchanceux ! Vous l’avez reconnu : le Petit Barbare, double virtuel de Kid Paddle, revient pour de nouvelles aventures imprévisibles et déjantées. Et si l’objectif – sauver une princesse pas plus douée – et les ennemis – des blorks plus bêtes que méchants – sont toujours les mêmes, le nombre de Game Over possibles semble lui ne pas avoir de limites... Courage, Petit Lire la suite...

Note culturebd 4.0

Scénario

4.0

Dessin

4.0

La critique culturebd

Décidément, le petit barbare ne perd pas de temps. Moins de trois mois après la sortie du quatorzième tome, l’avatar de Kid Paddle revient dans un déluge de gags délirants avec Very Bad Trip. Attention, poilade assurée.

Toujours mu par le même désir de sauver sa bien-aimée, la princesse aux allures de Barbie mal fagotée, le petit barbare va d’échecs en échecs, de morts comiques en effusions sanglantes, pour notre plus grande réjouissance.


Pour quarante-cinq gags, toujours autour du même fil conducteur, les scénaristes ont redoublé d’inventivité pour trouver de nouvelles idées saugrenues, et force est de constater qu’au bout de quinze albums, leur créativité ne s’essouffle guère ! On a même le droit dans ce nouvel opus à un « Gayme over », où le petit barbare se fait trucider par des Blorks en mode village people. Hilarant.

La princesse prend également plus de substance : elle fait, comme son compagnon, preuve de la plus grande stupidité. Aussi, alors même que la situation est désespérée ou au contraire proche du fameux paneau « Exit », celle-ci a des préoccupations loufoques pour un effet comique assurée.

Côté dessin, le style est toujours très cartoonesque avec les personnages exagérément déformés et les méchants improbables... L’illustration très soignée met en scène peu d’arrière-plans détaillés mais des couleurs travaillées et percutantes. Chaque case finale de page, où apparaît le fameux « Game Over », contient toujours une création originale hilarante liée à la teneur du gag.

Le trio Midam, Adam et Patelin, n’a pas fini de distiller de la bonne humeur à travers cette série au comique absurde et à la dose d’hémoglobine bien sentie. Une bonne tranche de rigolade parfaite pour les fêtes de fin d’année !

Flavien Vaireaux, le 12/12/2016

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants

Commentaires et critiques (1)

a donné son avis :

note de la critique de Matthieu COD3

Cette bd est vraiment marrante je vous la conseil

Posté le 14/12/2016 à 09h53