icône accueil culturebdicône accueil over culturebd

Suivez la communauté culturebd

culturebd - La culture a son image

Dickens et Dickens - T1 : Destins croisés

couverture de l'album Destins croisés

Série : Dickens et Dickens - Tome : 1/1 - Éditeur : Vents d'Ouest

Scénario : Rodolphe - Dessin : Griffo

Collection : Hors Collection

Genre : Polar / Thriller

Public : À partir de 12 ans

Prix : 14.50€

Le résumé de l'album

Londres, 1852. Charles Dickens, dont le talent d’écrivain résonne déjà dans toute l’Angleterre, a un problème. La nuit, lorsqu’il se promène seul dans les rues en quête d’inspiration, une silhouette mystérieuse et insaisissable le suit à la trace. Alors qu’il arrive enfin à lui mettre la main dessus, il découvre que cet homme lui ressemble comme deux gouttes d’eau. Comme une version maléfique de lui-même... Pire encore, il connait des fragments Lire la suite...

Note culturebd 5.0

Scénario

5.0

Dessin

5.0

La critique culturebd

Mais qui diable est cette ombre qui suit chaque nuit l’écrivain Charles Dickens ? Il va percer le mystère, au cœur d’une Angleterre victorienne dont les faubourgs regorgent de secrets. La sortie de ce diptyque est une aubaine pour nourrir l’imaginaire et en prendre plein la vue avec un dessin et des couleurs de choix.

Charles Dickens, écrivain anglais à qui l’on doit quelques belles feuilles de la littérature britannique, est en proie à quelques soucis. Cela fait quelque temps que l’homme de lettres se sent suivi. Epié. Mais qui est donc cet homme, parfait sosie du père d’Oliver Twist et David Copperfield, qui ne cesse de marcher dans ses pas. Jusqu’à se faire réellement passer pour lui ?

Rodolphe signe ici un scénario soigné et abouti. Dans ce premier tome sur les deux volumes que comptera la série, il plante son décor avec succès. Celui de l’Angleterre de Charles Dickens, la misère qui peuple ses rues et ses faubourgs de laissés pour compte. Dans ces ruelles pauvres et malfamées qui ont fait le terreau des romans de cet auteur incontournable, le scénariste parvient à installer une histoire pleine de rebondissements.

Les amateurs de Monsieur Noir, S.O.S. bonheur ou autres Giacomo C. reconnaîtront d’emblée la patte du dessinateur Griffo. Son coup de crayon campe à merveille cette Angleterre victorienne du XIXe siècle, et ses couleurs chaudes lui donnent un supplément d’âme. Son graphisme très cartoon donne de la profondeur à cette double personnalité de Dickens incarnée par ce mystérieux inconnu...

Le titre seul de ce diptyque intrigue. On l’est encore plus en tournant les premières pages de cette histoire et en découvrant un récit qui sort de l’ordinaire, illustré par un dessinateur dont on ne se lasse pas. Personnages aux contours travaillés, décors sublimes d’une autre époque, narration aux multiples ressorts : Rodolphe et Griffo nous font voyager, le temps d’une BD.

Pierrot Fontanier, le 02/02/2017

Pour aller plus loin

Critiques Presse

Note moyenne : 3.5 pour 4 critiques presse

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants

Commentaires et critiques (1)

a donné son avis :

note de la critique de L'historien

Au delà de l'intrigue "policière", c'est surtout l'ambiance de l'Angleterre victorienne de cette série qui retient l'attention ! Cette Angleterre victorienne qui n’est en rien romantique.

Posté le 14/02/2017 à 13h35