icône accueil culturebdicône accueil over culturebd

Suivez la communauté culturebd

culturebd - La culture a son image

Champs d'Honneur : Dunkerque, Juin 1940

couverture de l'album Dunkerque, Juin 1940

Série : Champs d'Honneur - Éditeur : Delcourt

Scénario : Thierry Gloris - Dessin : Ramon Marcos

Collection : Histoire et Histoires

Genre : Documentaire BD, Historique

Public : À partir de 12 ans

Prix : 15.50€

Le résumé de l'album

Pendant la campagne de France de 1940... La défaite à Dunkerque est totale, tant d’un point de vue matériel que moral. La ville est détruite et plus de mille civils sont tués en une seule journée. Rarement dans l’Histoire, l’identité française a été si près de l’abîme. Mais, par-delà la Manche, des hommes relèveront le flambeau de l’honneur perdu.

Note culturebd 4.0

Scénario

4.5

Dessin

4.0

La critique culturebd

Mai 1940 : l’offensive allemande est foudroyante. Malgré des actions héroïques, rien ne semble pouvoir arrêter l’armée hitlérienne. Les alliées se retrouvent dos à la mer, pris dans une nasse allant de Lille à Dunkerque. Le sacrifice de milliers de soldats français va permettre à l’armée anglaise et à plus de 100 000 soldats français et belges de se sauver par la mer : Champs d’Honneur offre un récit prenant d’une défaite victorieuse.

La division de Teyssier, appelé communiste, est déployée dans le Nord à la frontière belge. Sa troupe d’éclaireurs, essentiellement composée d’engagés marocains, est au plus près des combats. Alors qu’il pense avant tout à sauver sa peau, il se retrouve contraint de suivre le caporal Morel, qui ne connaît que l’honneur de mourir pour la patrie. Le recul de l’armée et le spectre de la défaite vont vite s’imposer à eux.

Dès l’ouverture du récit, les événements s’imposent aux lecteurs comme l’armée allemande en 40, avec fureur et rapidité. Très vite Teyssier et Morel font part de leurs profondes divergences qui n’empêcheront pas la naissance d’une amitié forte. Le scénario puise sa force de cette opposition qui remet les opérations de 1940 dans un contexte international fait de rancœur, de trahison, d’erreurs tactiques, de fuite et de courage. Grâce à l’omniprésence de l’armée allemande le scénario montre l’inéluctable désorganisation française et explique l’importance du sacrifice de soldats français lors de la bataille de Dunkerque.

Le dessin marque par son traitement des scènes de guerre. Que ce soit les batailles de chars, les bombardements, les scènes de corps à corps, toutes font ressortir le bruit, la fureur, l’horreur du moment comme la peur des hommes et leur courage. Idéal pour cette série historique.

Dunkerque clôt avec succès la série consacrée à cinq grandes batailles françaises.

Damien Sirven, le 19/06/2017

Pour aller plus loin

Critiques Presse

Note moyenne : 4.0 pour 2 critiques presse

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants