icône accueil culturebdicône accueil over culturebd

Suivez la communauté culturebd

culturebd - La culture a son image

Ana Ana - T8 : Coup de peigne pour Touffe de poils

couverture de l'album Coup de peigne pour Touffe de poils

Série : Ana Ana - Tome : 8/9 - Éditeur : Dargaud

Scénario : Alexis Dormal, Dominique Roques - Dessin : Alexis Dormal

Genre : Aventure, Humour

Public : À partir de 1 an

Prix : 7.95€

Le résumé de l'album

Petite soeur du célèbre Pico Bogue, Ana Ana est une petite fille astucieuse, vive et rigolote. Elle vit de grandes aventures avec ses doudous chéris : Touffe de poils, Grizzou, Pingpong, Zigzag, Goupille, Baleineau. Tel un chef d'orchestre, elle mène à la baguette cette petite troupe joyeuse qui la suit dans ses idées ou ses bêtises les plus fantaisistes. Ana Ana se découvre une nouvelle passion : la coiffure. Et avec qui va-t-elle bien pouvoir Lire la suite...

Note culturebd 3.5

Scénario

3.5

Dessin

5.0

La critique culturebd

Ana Ana, la célèbre petite sœur de Pico Bogue, revient et s’improvise coiffeuse de doudous. Toujours très imaginative, la petite fille entreprend de coiffer le plus mignon de tous : Touffe de poils. Ce nouvel album jeunesse, loin de couper les cheveux en quatre, s’avère très amusant et instructif.

La télé ça inspire, tellement même que les doudous d’Ana Ana vont en faire les frais. Dans le dessin animé qu’elle regarde, Ana Ana voit une petite fille qui ne cesse de coiffer sa poupée. Ni une ni deux, la petite blonde s’arme d’un peigne et devient coiffeuse à domicile. Petit hic, seul Touffe de Poils a les cheveux assez longs, or ce dernier n’a pas du tout envie de servir de cobaye. Si ses amis s’amuseront tout d’abord à ses dépens, ils rappelleront vite à Ana Ana qu’on ne joue pas avec les autres.

Ce huitième opus plaît par l’originalité de son propos. Le sujet est léger puisqu’il s’agit de coiffure et pourtant le sujet profond. Ainsi, la petite fille autoritaire apprendra qu’on ne peut pas se servir des autres arbitrairement. En outre, la situation subie par Touffe de poils, hilarant avec sa nouvelle coiffure, rappelle que tout être est multiple et pas uniquement dépendant du regard de l’autre. Le retournement de situation final sert de petite morale tout en préservant la bonne humeur.

Le dessin est, comme à son habitude, vif et tendre. Mettre Touffe de poils à l’honneur est une très bonne idée qui permet d’insister sur les expressions d’un personnage particulièrement touchant.

Ce nouveau tome rassure quant à une série qui semblait s’essouffler. Il n’en est rien : les auteurs réussissent à resserrer le propos et misent sur un doudou charismatique. L’écriture intelligente permet de parler de l’estime de soi, de sa construction et de son rapport aux autres en parlant de cheveux.

Marlène Herbelin , le 30/09/2016

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants