icône accueil culturebdicône accueil over culturebd

Suivez la communauté culturebd

culturebd - La culture a son image

Plutona

couverture de l'album Plutona

Éditeur : Futuropolis

Scénario : Jeff Lemire, Emi Lenox - Dessin : Jeff Lemire, Emi Lenox

Genre : Aventure, Récit de vie

Public : À partir de 16 ans

Prix : 20.00€

Le résumé de l'album

Un soir, cinq adolescents d’une banlieue du Midwest font l’effroyable découverte d’un cadavre en forêt. C’est la dépouille de Plutona, la plus grande super héroïne que la planète ait jamais connue, super maman le jour, super héroïne la nuit. Cinq mômes, comme les cinq doigts d’une main. La petite boulotte, le bellâtre, le garçon manqué, le fort en thème et le minus. Cette découverte va révéler le caractère singulier de chacun des jeunes et les Lire la suite...

Note culturebd 3.0

Scénario

2.5

Dessin

3.0

La critique culturebd

Plutona, la plus célèbre des super-héroïnes, est retrouvée morte dans un bois par cinq adolescents : la mal dans sa peau, le bad boy, la peste, le geek... Ce comics joue sur les ingrédients des récits d'aventure pour adolescents sans arriver à se démarquer, mais bénéficie d'un dessin agréable sur une idée originale.

Il y a 14 ans, les super-héros ont commencé à faire leur apparition et depuis, Teddy scrute le moindre de leurs faits et gestes. Son héroïne préférée : Plutona, la plus forte d'entre eux, qui maintient la paix en ville. Celle qu'il retrouve morte, dans les bois. Lui et les quatre autres témoins, des ados qui se détestent, doivent choisir entre dévoiler leur découverte et devenir célèbres, ou protéger la ville d'une recrudescence de crimes que la nouvelle apporterait...

Jeff Lemire et Emi Lenox ont repris tous les ingrédients qui auraient pu faire de Plutona un concentré de pop culture, jouant sur la nostalgie des récits adolescents des années 80 et la modernité d'une génération de super-héros renouvelée. On y retrouve des héros adolescents aux profils stéréotypés, reflets des maux qu'ils traversent, mais aussi une super-héroïne mère célibataire le jour, protectrice invincible la nuit et un super-méchant dénommé... White WASP. Malheureusement, les personnages sont trop superficiels et aucun n'est vraiment attachant.

Sur la forme, le récit se découpe en deux arcs qui s'entremêlent : l'un consacré au récit principal avec le superbe coup de crayon d'Emi Lenox, fin et expressif, l'autre partant du point de vue de Plutona, mis en scène à la manière d'une aventure de comics et illustré par le trait trop grossier et maladroit de Jeff Lemire. Mais là encore, on reste déçu d'une forme de narration originale qui n'est pas assez bien exploitée. Une aventure qui se termine sur une fin qui manque de clarté et laisse le lecteur un peu frustré.

Caroline Bulletine, le 07/07/2017

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants