icône accueil culturebdicône accueil over culturebd

Suivez la communauté culturebd

culturebd - La culture a son image

Les Gens du bureau

couverture de l'album Les Gens du bureau

Éditeur : Warum

Scénario : Yann Rambaud - Dessin : Yann Rambaud

Genre : Humour

Public : À partir de 16 ans

Prix : 12.00€

Le résumé de l'album

Une série de dessins humoristiques qui parle du harcèlement, de la machine à café, de la pression au boulot, des rapports de hiérarchie, des petites mesquineries entre collègues, des RTT,  de la DRH, des petits chefs, de la photocopieuse, des stagiaires, du suicide en milieu professionnel...

On y trouvera bien entendu un canard et plusieurs cow-boys, sinon c'est pas crédible. Aucun patron n'a été maltraité dans ce livre. Mais plusieurs stagiaires Lire la suite...

Note culturebd 2.0

Scénario

3.5

Dessin

1.5

La critique culturebd

De nombreux employés se demandent chaque matin pourquoi ils se lèvent. Le travail a perdu de son sens. Les objectifs sont devenus les flous, voire inexistants. Yann Rambaud s'empare de ces problématiques de société pour un album piquant et provocateur, à l'humour noir bien torréfié malgré un dessin plat.

Difficile de s'épanouir au travail : de nombreux employés de bureau en arrivent même à se demander ce qu'ils font là. Certains, proches du burn-out, peinent à tirer la sonnette d'alarme tandis que d'autres sont victimes de discrimination ou de sexisme sur leur lieu d'exercice. De multiples problématiques du monde du travail sont dénoncées par Yann Rambaud et son second degré radical et provocateur.

L'auteur n'y va pas par quatre chemins dans cet ouvrage aux multiples blagues potaches. Un humour déstabilisant, parfois tellement décalé que le second degré est difficilement décelable... Ainsi, quelques gags machistes ou discriminants inspirent de l'amertume quand d'autres planches moins hard font mouche dès leur première lecture. Une appréciation à géométrie variable pour un public averti !

Le dessin de Yann Rambaud dans ce recueil de gags déçoit : un trait grossier et laborieux, une coloration en nuances de gris plate et monotone. Une absence déstabilisante de traits d’expression sur les visages, parfois palliée par l'ajout maladroit d'une paire d'yeux inesthétique et inhumaine et parfois avec une ouverture pour la bouche tout aussi inélégante sur une silhouette plutôt réaliste. Par ailleurs, des personnages répétés (sans copier-coller) dans l'exacte même position sur deux planches bien distinctes trahissent vraisemblablement un manque de créativité graphique.

Les gens du bureau, BD amusante, à l'humour noir bien acéré, n’use d’aucun filtre pour évoquer le harcèlement sexuel ou le suicide au travail. Pourtant, l'album aurait peut-être mérité un traitement graphique plus soigné. Une impression de travail bâclé...

Emmanuelle Coïc, le 19/06/2017

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants