icône accueil culturebdicône accueil over culturebd

Suivez la communauté culturebd

culturebd - La culture a son image

Mais... c'est pas juste !

couverture de l'album Mais... c'est pas juste !

Éditeur : L'école des loisirs

Scénario : Stéphanie Blake - Dessin : Stéphanie Blake

Collection : Albums

Genre : Aventure

Public : De 3 à 5 ans

Prix : 12.70€

Le résumé de l'album

Quand Simon joue avec son ami Ferdinand, c’est toujours ce dernier qui décide. Et Ferdinand se garde les choses les plus intéressantes à faire, et il envoie Simon chercher les accessoires et accomplir les corvées, et il lui fait du chantage affectif ! Heureusement, Simon le Superlapin a un super petit frère en la personne de Gaspard. C’est Gaspard qui, en voyant son frère tout triste et dépité, lui fait prendre conscience du problème. Un copain Lire la suite...

Note culturebd 3.5

Scénario

4.0

Dessin

3.0

La critique culturebd

Alors que Ferdinand et Simon entreprennent la construction d'un bolide, le premier profite de chaque occasion d'éloigner le second, pour mieux s'approprier égoïstement le nouveau jeu. Une injustice évidente qui ne tarde pas à agacer le pauvre Simon, victime du chantage de son ami. Une histoire touchante et terriblement réaliste pour les 3-5 ans.

Simon et Ferdinand construisent un avion en carton. Mais Ferdinand ne perd pas une occasion d'envoyer Simon chercher toutes sortes d'objets pour accessoiriser leur bolide. Et quand Simon exprime son agacement, rouspétant que ce soit toujours à lui de se déplacer, Ferdinand n'hésite pas, pour rester maître de la situation, à commettre un odieux chantage affectif « parce que sinon, je ne suis plus ton copain. »

Ferdinand et Simon sont deux amis qui prennent du plaisir à imaginer un nouveau jeu. Mais le premier ne tarde pas à tirer profit de la gentillesse du second pour retourner la situation à son avantage. Ainsi, il est le vrai chef du jeu, s'octroyant même le privilège de baptiser leur avion selon son propre patronyme. Une histoire qui reflète ce qui peut se passer quotidiennement dans les cours de récréation. Heureusement que Gaspard, le petit frère et confident de Simon, est de très bon conseil. De quoi donner des pistes de réflexion au jeune lecteur.

Comme à son habitude, Stéphanie Blake livre un album aux figures simples et amusantes. De gros cernes noirs délimitent les formes quasiment schématiques des éléments. L'ambiance colorée est pétante, clinquante. De pleines pages picturales accompagnent les textes sobres et aérés, dont chaque phrase fait mouche. Une présentation efficace au service d'un récit court et percutant.

L'auteure livre à son lectorat une nouvelle anecdote de l'enfance, un album dans lequel de nombreux tout-petits se reconnaîtront. Une manière de dédramatiser les conflits intérieurs qui enveniment parfois l'esprit de nos chers enfants. Très réaliste.

Emmanuelle Coïc, le 07/06/2017

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants