icône accueil culturebdicône accueil over culturebd

Suivez la communauté culturebd

culturebd - La culture a son image

Dynastie Le Pen, son univers impitoyable

couverture de l'album Dynastie Le Pen, son univers impitoyable

Éditeur : Delcourt

Scénario : Frédéric Coicault, Renaud Dély - Dessin : Frédéric Coicault, Renaud Dély

Collection : Encrages

Genre : Documentaire BD, Humour

Public : Tout public

Prix : 16.95€

Le résumé de l'album

Découvrez les dessous de l’improbable montée en puissance de la dynastie Le Pen ! Des débuts du patriarche à la mise en orbite de la petite-fille, en passant par la vocation tardive de l’héritière du moment, chaque épisode recèle sa dose d’humour et de pathétique, et propose une galerie de personnages plus ahurissants les uns que les autres. Ah, si seulement il ne s’agissait que d’une bande dessinée…

Note culturebd 4.0

Scénario

4.0

Dessin

3.5

La critique culturebd

La dynastie Le Pen retrace l’histoire d’une des familles tour à tour la plus détestée la plus critiquée et aujourd’hui proche de la présidence de la France. C’est aussi une incursion dans l’intimité du Front national et de son fondateur, Jean-Marie Le Pen.

Son arrière-petite-fille sur les genoux, le Dark Vador de la politique française décide de raconter à cette charmante tête blonde son histoire, de son adolescence à son désir d’ascension politique, en passant par sa participation à la guerre d’Algérie ou encore sa vie privée, dont la rencontre de sa femme, la naissance de ses trois filles mais aussi les divorces et les adultères. Un véritable feuilleton à l’américaine, digne de la série Dallas.

Dans cet ouvrage didactique, on apprend énormément de détails sur le train de vie de la famille, mais surtout sur la naissance du mouvement Front national et du mépris affiché des « petites gens », qui constituent pourtant le gros des électeurs du parti. On y voit aussi un Le Pen fin stratège, qui se veut omniscient et seul maître à bord.

Malgré son humour, l’ouvrage très bien documenté évite de se nourrir les « fantasmes » que le nom Le Pen appelle. Racisme, antisémitisme, xénophobie et homophobie alimentent certes la machine politique Le Pen, mais ne constituent en réalité qu’une frange radicale du parti. Pour le reste, Le Pen est un animal politique souvent tout aussi ripou que les autres, ni plus ni moins.

Le dessin caricatural sert divinement le ton humoristique. Le trait s’avère simple et gras mais efficace. Côté colorisation, la monochromie change de ton à chaque chapitre.

Servi avec humour, cet ouvrage politique à portée de tous permet d’éclairer les dessous d’une famille à l’image stéréotypé, qui a énormément nourrit l’imaginaire collectif. Une façon de rétablir la réalité, même si celle-ci n’est pas beaucoup plus reluisante.

Flavien Vaireaux, le 19/04/2017

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants