icône accueil culturebdicône accueil over culturebd

Suivez la communauté culturebd

culturebd - La culture a son image

Pop Memories

couverture de l'album Pop Memories

Éditeur : Delcourt

Scénario : Cathy Karsenty - Dessin : Cathy Karsenty

Collection : Tapas BD

Genre : Récit de vie

Public : À partir de 12 ans

Prix : 13.95€

Le résumé de l'album

Un journal intime musical qui fait divaguer et invoque nos propres souvenirs les plus vivaces, les plus intimes, les plus drôles, les plus honteux, les plus enfouis, les plus vibrants : les souvenirs liés à la musique.

Note culturebd 3.5

Scénario

3.0

Dessin

4.0

La critique culturebd

Cathy Karsenty dévoile ses « pop memories » et illustre, avec humour mais sobriété, ses principaux émois musicaux dans ce petit recueil frais et sans prétention.

Du premier 45 tours acheté aux soirées des bars de quartiers, des cassettes audio aux bandes fatiguées aux collections d’iPod, des cours de flûte aux concerts des salles parisiennes, Cathy Karsenty convoque les fantômes dansants de sa mémoire pour une plongée introspective et rétrospective dans une vie musicalement bien remplie.

Cette fan de Jarvis Cocker se raconte au travers de ces quelques anecdotes récentes ou lointaines, amicales ou amoureuses, professionnelles ou géographiques... Des souvenirs à la bande son éclectique, dont chacun a contribué a façonné la personnalité de cette amatrice de musique pop, mais pas que !

En 86 références musicales, Pop Memories se fait, plus que simple récit autobiographique, le témoin d’une époque. Et le personnel devient universel... On se remémore alors les premiers radiocassettes, l’apparition des radio libres, les piles de CD gravés soigneusement annotés, la mort de certaines icones (Lennon) et l’avènement de nouvelles idoles (Daho). Forcément, tout ne parlera pas à tous. Il est probable que certains passent à côté de nombre de ces références, qu’elles soient techniques ou artistiques. À ceux-là, pourquoi pas, d’y ajouter leurs propres souvenirs : en fin d’ouvrage, des pages sont spécialement prévues à cet effet. Le lecteur peut à son tour se prêter à l’exercice, entre amusement et nostalgie.

Le trait est simple, dans un élégant noir et blanc rarement émaillé de quelques petites touches de couleurs au hasard des anecdotes. La ritournelle du « Je me souviens... » qui ouvre chaque nouvelle page rythme la lecture et agit comme un gimmick rock’n’roll qui vous colle un peu au cerveau, mais dont on n’a pas forcément envie de se débarrasser...

Car sans pour autant marquer, Pop Memories reste un moment de lecture entraînant et rafraîchissant.

Ramona Flowers, le 19/04/2017

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants