icône accueil culturebdicône accueil over culturebd

Suivez la communauté culturebd

culturebd - La culture a son image

La Terre des fils

couverture de l'album La Terre des fils

Éditeur : Futuropolis

Scénario : Gipi - Dessin : Gipi

Genre : Science-Fiction

Public : À partir de 16 ans

Prix : 23.00€

Le résumé de l'album

On ne sait rien de ce pays dévasté, hanté par quelques survivants presque animaux, sinon qu’il y a des usines abandonnées et des terres ravagées, des étendues d’eau où surnagent des cadavres de toutes espèces. On ne sait rien, sinon que les champignons y poussent encore et que les cochons s’y épanouissent dans la boue mieux que les hommes. C’est là la terre des fils. Un père et ses fils survivent. Mutique et brusque, il leur apprend à être Lire la suite...

Note culturebd 4.5

Scénario

4.5

Dessin

4.5

La critique culturebd

Le langage a-t-il encore sa place quand il s’agit de survie et comment l’homme est-il capable de l’utiliser en de telles circonstances ? Autant de questions que posent le nouveau roman graphique de Gipi. Un album à la narration épurée qui révèle une très belle histoire.

C’est au milieu d’un paysage chaotique, fait de chaps et d’étendues d’eau que vivent un père et ses deux fils, rares survivants d’une fin du monde inconnue. Pour assurer leur survie, IL a prohibé la tendresse, l’amour et les émotions. Le langage est réduit au strict minimum, seulement de quoi comprendre et expliquer. IL a conservé l’écriture et inscrit chaque jour dans un carnet des choses que ses fils ne peuvent deviner. A sa mort, leur seul but sera de découvrir les mémoires de ce père disparu.

Dans ce roman graphique, Gipi offre comme à son habitude un magnifique récit de vie. Il aborde encore une fois le thème du passage à l’âge adulte, de l’apprentissage et des épreuves pour y parvenir. Dans un registre plus sombre qu’à l’accoutumée, deux adolescents vont appréhender la mort, l’inconnu et la découverte d’un monde parfois inacceptable. Et quand l’un se plie aux règles, l’autre doit à tout prix comprendre pour enfin commencer à vivre.

La narration allégée donne la parole aux silences que le dessin s’empresse de combler. Gipi offre à travers des pages entières de parole suspendue une expérience de langage qui amène le lecteur à une nouvelle interprétation d’un monde privé de mots.Le dessin, en noir et blanc et aux traits vifs, passe de la saturation à l'épure totale pour certaines cases accompagnant le récit dans son langage tantôt absent tantôt jaillissant.

Avec La Terre des fils, Gipi réalise avec succès un roman graphique qui interroge sur l’écriture par l’écriture, tout en abordant la mémoire, l’apprentissage et toujours l’amour.

Maylis Lemouland, le 07/04/2017

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants