icône accueil culturebdicône accueil over culturebd

Suivez la communauté culturebd

culturebd - La culture a son image

Pas beau, Coco !

couverture de l'album Pas beau, Coco !

Éditeur : Kaléidoscope

Scénario : Jean Leroy - Dessin : Sylvain Diez

Genre : Humour

Public : De 1 à 5 ans

Prix : 12.80€

Le résumé de l'album

C’est la fête. Léo, Hippo et Tauro ont mis leurs déguisements. Et Coco le perroquet se moque, se moque, se moque. Oh ! Coco ! Ce n’est pas beau de se moquer ! Et tu vas l’apprendre à tes dépens…

Note culturebd 3.0

Scénario

3.5

Dessin

2.5

La critique culturebd

Léo organise une petite fête costumée mais l’ambiance se détériore dès le départ à cause de son perroquet Coco qui n’a pas sa langue dans ses plumes ! Les invités vexés, qui s’étaient pourtant bien préparés, risque de passer un mauvais moment. Une histoire distrayante à lire tout petit !

Quand Léo sollicite l’avis de son perroquet Coco sur son déguisement de cow-boy, ce dernier ne partage que moqueries et méchancetés : « Léo pas beau ! ». L’incident aurait pu en rester là mais les invités de Léo font également les frais de l’outrecuidance du volatile, se voyant eux aussi moqués. Toutefois le dernier convive, Croco, a oublié de se déguiser. Et cette fois, Coco pourrait bien voir son impertinence sanctionnée...

Pas beau, Coco ! est un album très court et coloré, avec peu de textes. L’histoire construite autour des répétitions aboutit à une chute bien méritée. Tel est pris qui croyait prendre ! Au-delà de la thématique du respect des autres, le récit suggère quelques références amusantes par les déguisements choisis : de Lucky Luke à Zorro, en passant par Superman.

Sylvain Diez a déjà illustré plusieurs albums, notamment écrits par Jean Leroy. Egalement sculpteur plasticien, sa polyvalence matérielle se remarque dans Pas beau, Coco ! qui aboutit à un décor fixe composé par ordinateur : des motifs et des formes répétés, des tracés lisses et une plante en pot peinte retrouvée sur chaque page. Les personnages très schématisés s’avèrent un peu fade mais plutôt amusants par leurs attributs et leurs couleurs vives.

Une affaire désopilante malgré la légèreté du scénario et parfois la faiblesse du graphisme. Kaléidoscope classe cet album à destination des 3 à 5 ans ; en réalité le récit est aisément accessible pour les plus petits. Cependant, les personnages rigolos portent un récit plaisant et cocasse pour une lecture somme toute sympathique.

Emmanuelle Coïc, le 24/03/2017

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants