icône accueil culturebd icône accueil over culturebd

Suivez la communauté culturebd

culturebd - La culture a son image

Santiago

couverture de l'album Santiago

Éditeur : Vraoum !

Scénario : B-GNET - Dessin : B-GNET

Genre : Aventure, Humour

Public : À partir de 12 ans

Prix : 15.00€

Le résumé de l'album

L’ouest sauvage, ce n’est pas que des shérifs, des cow-boys et des indiens sans foi ni loi. L’ouest, c’est aussi des mexicains sans foi ni loi, même si, tout de même, Santiago et sa bande récitent les grâces avant de passer à table sans oublier de dire merci après avoir volé  la veuve l’orphelin. Suivez Santiago, l’homme qui tire plus vite que ses santiags.

Note culturebd 4.5

Scénario

4.0

Dessin

5.0

La critique culturebd

Les Pieds Nickelés façon western. Le chapeau, la cartouchière et les flingues en plus, mais avec la même approche bête et gentille. Santiago et ses compères sont des petites frappes à l'ambition aussi limitée que leur QI. Qu'est-ce qu'on se marre en lisant cet album au dessin digne des plus grands westerns !

Santiago est chef de bande. Une toute petite bande hein : ils sont quatre desperados à faire sauter des trains, attaquer des banques et mettre au point des coups tordus, entre désert et saloon. Ces amateurs du crime croisent la route de Chico. Comme son nom ne l'indique pas, elle est une femme. Ils l'acceptent. Faut dire qu'un chiffre impair, ça a plus de gueule. Pis à plusieurs, on est toujours moins ridicules.

Santiago

La belle parodie de western que voilà. Pastiche total. On se fend la gueule à la lecture de chaque petite aventure saugrenue de ces guignols. B-Gnet, auteur à l'humour bien trempé, croque les péripéties grotesques de ces petits bandits de grand chemin. C'est délicieux, tiré par les cheveux, bourré de rebondissements.

Le coup de crayon ne déroge pas aux règles du genre : dynamisme, action et personnages taillés à la hache peuplent cet album à la mise en couleur digne des westerns les plus réussis. Quand Santiago et ses acolytes arrivent en ville, ça pète à bout de flingue, les blagues débiles fusent et la connerie est de mise : le dessin explose et contribue à ce gros bordel ambiant.

Ce titre détonne comme un coup de fusil au milieu de l'hiver, avec ses blagues pourries, ses situations ubuesques. Les amoureux de western trouvent leur compte dans les décors, les paysages et le rythme. Tous ceux qui aiment rigoler en ont pour leur argent. Achetez-le donc. On achète bien les chevaux, comme le précise l'auteur dans un dessin fendard, en quatrième de couverture.

Pierrot Fontanier, le 25/02/2016

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants