icône accueil culturebdicône accueil over culturebd

Suivez la communauté culturebd

culturebd - La culture a son image

La Belle et la Bête

couverture de l'album La Belle et la Bête

Éditeur : Casterman

Scénario : Jeanne-Marie Le Prince de Beaumont - Dessin : David Sala

Collection : Album Jeunesse

Genre : Aventure

Public : Tout public

Prix : 18.50€

Le résumé de l'album

« Il y avait une fois un marchand, qui était extrêmement riche. Ses filles étaient très belles ; mais la cadette surtout se faisait admirer et on  ne l'appelait, quand elle était petite, que la belle enfant... » Pour sauver la vie de son père, la Belle accepte d'être l'otage de la Bête, jusqu'au jour où elle s'aperçoit que derrière ses apparences monstrueuses vit et souffre un être humain digne de respect... et d'amour.

Ce conte mondialement Lire la suite...

Note culturebd 5.0

Scénario

5.0

Dessin

5.0

La critique culturebd

Quand le célèbre conte de La Belle et la Bête se pare des sublimes illustrations, tout en finesse et en dorures, de David Sala, le résultat est éblouissant...

Tout le monde connaît l’histoire de ce prince maudit, condamné à apparaître sous les traits d’une bête effrayante et repoussante. Jusqu’au jour où une belle jeune fille, pure et vertueuse, consente à l’épouser, brisant ainsi le sortilège. Le conte est ici présenté, en intégralité, dans sa version la plus célèbre, datée de la fin du XVIIIème siècle et signée de la plume de Madame Leprince de Beaumont. On y retrouve donc quelques personnages oubliés de Disney, comme les deux sœurs envieuses de la Belle, qui le paieront.

L’originalité et la force de cet album tiennent à ses somptueuses illustrations, magistralement réalisées par un David Sala au sommet de son art. La couverture donne le ton : une bête au regard pénétrant tient blottie dans ses bras une jeune fille tout droit échappée d’une peinture de Klimt, le tout dans un dégradé de couleurs froides rehaussées d’une touche dorée. Ce très beau tableau invite forcément à la lecture et les illustrations intérieures sont toutes aussi splendides.

En pleine page ou en double page, chacune mériterait un grand tirage et s’encadrerait sans problème pour s’afficher au mur, tel un tableau de maître. L’influence symboliste de Klimt est évidente, David Sala y mêle ses couleurs profondes et explosives et des motifs géométriques qui donnent un style original et personnel à l’ensemble. Les dorures qu’on retrouve ça et là au fil des pages éclairent le tout, et on referme le livre les yeux brillants.

Cet album luxueux, dont on regrette seulement qu’il ne soit pas paru dans un plus grand format, trouvera parfaitement sa place sous un sapin : une idée cadeau belle et pas bête !

Ramona Flowers, le 02/12/2014

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants