icône accueil culturebdicône accueil over culturebd

Suivez la communauté culturebd

culturebd - La culture a son image

L’histoire d’une Fei magique

Auteur(s) :
Fei

Date : 10/03/2017

Lieu : Paris

Cette semaine, la Toile montante vous découvrir l’imaginaire fantaisiste de Fei. Portrait de cette blogueuse, pour qui BD rime avec magie et aventure !

Un appétit créatif

Quand on lui demande de raconter sa première rencontre avec la BD, Fei se rappelle des heures passées à dévorer les albums de Sky doll, Mélusine ou Lanfeust: « Dès que j’avais l’occasion d’aller dans les magasins, je me dirigeais toujours vers les rayons BD pour lire. » dit-elle en riant.

En sept ans, les personnages féeriques de Fei n'ont cessé d'évoluer !

Mais à partir d’un certain âge, passer en revue les albums de son enfance ne lui suffisait plus. Sur une feuille de dessin ou dans ses cahiers de lycéenne, elle s’amusait à les reproduire ses icônes de papier. À l’époque, l’adolescente n’imaginait pas que ses études de graphisme allaient freiner ses premiers gribouillages: « Ma direction artistique ne plaisait pas à mes professeurs » explique-t-elle «C’était un peu frustrant d’être dans un cursus « créatif » et de ne pas s’épanouir dans sa passion. » Une fois le diplôme en poche, Fei peut enfin délivrer l’imagination qui bouillonnait en elle. Son crayon était l’allumette, et Internet, le combustible.

Enfant, Fei voulait prendre des cours de karaté pour être aussi forte et féroce que Buffy!

Enfant, Fei voulait prendre des cours

de karaté pour être aussi forte et féroce

que Buffy.

Un pied dans le fantastique

Petite, Fei grandit le nez dans les bouquins de Harry Potter, les volumes de Sailor Moon et les épisodes de Pokémon. Dans chaque illustration et strip qui tapissent les murs de son blog, la dessinatrice entretient les rêves et la nostalgie d’une enfance écoulée à idolâtrer son héroïne : Buffy. « Cette série représente une grande période de ma jeunesse. Je me souviens que ma grand-mère les enregistrait tout le temps les épisodes pour que je les regarde. Elle m’a toujours poussée à suivre les modèles de femmes fortes et combatives. » confie-t-elle, le sourire aux lèvres.

Seulement, avec une phobie des nains de jardin et un stylet graphique, l’artiste n’était pas tout à fait de taille à chasser du vampire ! Et puis, au fond, cette autodidacte sentait que son combat était ailleurs : « J’ai toujours développé ma patte en piochant du côté d’artistes que j’admire. Cela m’a pris beaucoup de temps avant d’assumer pleinement ces influences, car j’avais un peu l’impression de les plagier. » À force de publier régulièrement sur mon blog, Fei a trouvé la force de chasser son syndrome de l’imposteur. Commençant d’abord par des petites tranches de vie, son trait rond s’est affirmé pour renouer avec son style de prédilection : la BD fantasy.

La fièvre technovore

Pour Fei, affirmer sa griffe artistique est une lutte intérieure, remontant à la découverte des blogs BD : « Je pouvais passer des journées à lire les webcomics, en particulier ceux de Souillon. Je suis une réellement partisane de la diffusion gratuite de BD et j’espère sincèrement que cela prendra corps un jour même si le défi n’est pas gagné d’avance! »

Entre deux illustrations débordant de magie, il arrive à Fei de partager avec son public son quotidien d'auteure !

Entre deux illustrations débordant de magie, il arrive à Fei de partager avec son public son quotidien d'auteure.

Deviantart, Facebook,Youtube, Ultrabook ou Tipeee... En quelques années, Fei a testé toutes les plateformes possibles et inimaginables. Aux yeux de l’artiste freelance, la toile a été véritable coup de pouce à ses activités, mais aussi un véritable coup de cœur pour les lecteurs et quelques auteurs BD qu’elle a eu de la chance de croiser sur sa route. Un trésor qu’elle protège au quotidien, tout en préparant son abordage dans la BD papier.Dans son tiroir, elle conserve dans un petit journal des idées d’enfants sauvageonnes et femmes fortes dans la lignée de celles qu’elle a toujours vénérées. Espérons que ces héroïnes vivront de belles épopées en albums...

Avant de passer voir Fei dans son cottage créatif, faites un tour sur son blog !

Avant de passer voir Fei dans son cottage créatif, faites un tour sur son blog !

Virginie Kroun, le 15/03/2017

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez

1200 caractères restants