icône accueil culturebd icône accueil over culturebd

Suivez la communauté culturebd

culturebd - La culture a son image

Paye ta bulle : la BD aussi est sexiste

Paye ta BD démontre une évidence, du moins pour les femmes : le milieu de la BD est aussi sexiste. Preuves par l’exemple publiées en ligne, les témoignages font froid dans le dos.

Paye ta Shnek compilait des témoignages de femmes ayant été draguées plus que lourdement/insultées/agressées et souvent plusieurs choses à la fois, bien avant que le harcèlement de rue ne fasse l’objet de campagnes de prévention en France. Ce Tumblr lancé en 2012 a depuis fait des émules : Justice (Paye ta Robe), Santé (Paye ta Blouse), Enseignement (Paye ton bahut, Paye ta fac), sans surprise, aucun milieu ne semble épargné par le sexisme.

Et la BD n’échappe pas à la règle. Paye ta Bulle, lancé sur le site du Collectif des créatrices de bande dessinées contre le sexisme, pose un constat amer : ce milieu plutôt masculin contient aussi son lot de comportements sexistes et violents. Et les témoignages, anonymes ou non, parlent d’eux même :

Extrait de Paye ta Bulle

« C’est un bien beau travail, tu peux retourner jouer à la marelle. » un auteur à Marion Montaigne

Extrait de Paye ta Bulle

Et, faut-il vraiment le rappeler, cette initiative n’a pas pour but de stigmatiser tous les acteurs du milieu mais de faire prendre conscience qu’en 2017, de nombreux abrutis restent impunis... Plutôt que de se laisser aller au découragement, laissons le mot de la fin au témoignage de Florence Dupré la Tour :

« Le vrai sexisme, je crois qu’il est rampant. [...] Nous pouvons agir, surtout dans notre travail ou parmi nos proches qui pour certains manquent d’éducation. Il me semble, après les avoir pratiquées que la plainte ou l’accusation sont improductives. Je ne crois finalement qu’à la valeur de l’exemple. »

À nous, hommes comme femmes, de jouer...

Line-Marie Gérold, le 17/02/2017

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez

1200 caractères restants